AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Recontre ... [Reflet]

Aller en bas 
AuteurMessage
Féerie-
Félin Légendaire
avatar

Perso 2 : Seul la [b]haine[/b] m'aime.
Perso 3 : Et si je te disais jeune aventurière ?
Nombre de messages : 1339
Age : 21
Puf : Dolores Fééria Mortella dites Féerie Mortelle ou Féerie.
Date d'inscription : 01/05/2008
Points : 1123

Feuille de personnage
Affinité:
But du félin:
Famille:

MessageSujet: Recontre ... [Reflet]   Sam 17 Oct - 17:21


Patte Brûlé

Je mange, je bois, je vis mais je vie des choses inconnue pour moi.


Une ombre grise traversat les hautes herbes, doucement et agilement. Cette ombre, c'était une chatte, une jeunette ? Pas vraiment, mais elle avait que 14 lunes. Est-ce déjà un très bon vécu ? Ou a-t-elle encore beaucoup de chose a apprendre ? Pas vriament beaucoup. Parce qu'elle a en elle, une âmes, bien plus puissante qu'elle, cette âmes peut tuer n'importe qui. Et cette âmes en question ce nome Plume Brulante. Un nom qui fait froid dnas le dos. Rien qui penser, la grisette eu l'héchine hérrisser. Il y a bien longtemp, quand elle avait retrouver son ami d'enfance, Liberté des Ombres, Plume Brulante avait pris le contrôle de celle-ci, elle avait failli tuer son amie. Heuresement il s'en était sortit qu'avec une profonde morsure, qui a heuresement rien fait, enfin presque.

Cette ombre grise argenté s'appellais Patte Brûlé, beaucoup de gens la prenais pour un chaton a cause de son prenom. Mais elle avait l'allure d'une adulte, responsable et puissante. Mais elle pouvait ètre très attendris, par un événement soudain. Comme elle était très réservé elle avait confiance qu'en Liberté des Ombres, rien que lui. Puis elle se rendit compte qu'elle était dans le clan de la rivière. Elle se mit alors le ventre contre terre pour ne pas ère remarquer dans les hautes herbes, heuresement pour elle un petit vent frais était face a elle pour ne pas ètre vue. Soudain une odeur, un chat du clan de la rivière, mais se chat avait pas l'air d'attaque pour tuer la moindre touffe de fourure. Le chat arriva de plus en plus, Patte brûlé se préparat pour la moindre attaque. Quand soudain un petit chaton noir arriva vers elle, au début elle crut que c'était une alucination mais c'était belle et bien le modèle réduit de Liberté des Ombres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Océan/ Reflet
Félin Légendaire
avatar

Perso 1 : //
Perso 2 : Ombre/ Rivière
Perso 3 : Jeunette/ Jeunot
Nombre de messages : 2287
Age : 25
Puf : Océan
Date d'inscription : 01/04/2008
Points : 70

Feuille de personnage
Affinité:
But du félin:
Famille:

MessageSujet: Re: Recontre ... [Reflet]   Sam 17 Oct - 20:31

Petit Reflet


Les premiers pas...


    " Un parcours, une traversée en plein terrain sauvage, un ennemi, la mort puis..."

    Je fus brusquement arrêter par un gamin de la pouponnière, celui ci venait de me bousculer sans ménagement et malgré moi, je vacillai un moment sur mes pattes avant de réussir à retrouver un équilibre stable. Une vive douleur m'empoigna au niveau du rein, je tournai rapidement la tête vers la douloureuse blessure et fis la grimace. Trois fines rayures sanguinolantes se dessinaient furtivement à travers mon pelage noir de jais. Mes oreilles s'allongèrent sur mon crâne, ma fourrure se fit plus massive, hérissée comme les pics de l'animal rampant. Je ressemblai à une ombre menaçante, mon regard bleu comme le saphir se fit glacial. Je fus en proie à une rage incontrôlable tandis que je fixai froidement la boule de poil qui avait osé me mettre dans cet état. C'était un chaton de taille légèrement inférieur à la mienne, toutefois je ne doutai pas qu'il devait avoir mon âge, 3 lunes exactement. Son regard fut traverser d'une lueur angoissante tandis qu'il me lorgnait des coussinets à la tête. Je lui souris méchamment en réponce, aprouvant ses craintes et même les rendre plus réel encore. Il recula et partit précipitament en glapissant comme un chiot apeuré, la queue entre les jambes.

    * Pff...Quel minable *

    Mon pelage s'applatit sur mon héchine tandis que ma rage disparaissait complètement. Je reprenais cet air calme et froid qui faisait mon humeur quotidienne et m'assit non sans grimacer à la douleur piquante qui accompagna mon geste. Je tournai la tête vers la blessure et la lécha précautieusement, nettoyant le sang séché et cicatrisant la plaie. Heureusement, elle n'était pas profonde et bien que la douleur soit présente, elle était supportable. En fin de compte, le petit ne m'avait pas fait grand chose. Et pourtant, je ne me sentais nullement coupable de lui avoir fait la peur de sa vie. Ce chaton avait osé ternir ma fierté, il ne méritait pas de subir un sort meilleur que ce que je lui avais déjà donné.
    La blessure ne saignait plus, je me redressai en poussant un soupir de lassitude.

    * Ou en étais-je déjà ? Ah oui *

    Je me levai sur mes quatre pattes et regarda les alentours, reformulant dans ma tête la dernière phrase qui m'était venu à l'esprit.

    "Un parcours, une traversée en plein terrain sauvage, un ennemi, la mort puis...L'arrivé, la victoire, la reconnaissance, la célébrité, le respect et enfin...La paix.

    Je fermai mon regard bleuté au monde. Un sourire orna mon visage de chaton. C'était mes rêves, mon espoir, ma victoire. Et j'y arriverai, je le sais. Je rouvris les yeux, une détermination farouche perceait dans mon regard. Le chemin était tracé, il me suffisait de suivre la route.

    * Quand on veut, on peut *

    - Hey, Petit Reflet !

    Cette voix. Je tournai la tête vers son destinataire et découvris une petite bande de chatons, tous des mâles recemment sevrés, ils devaient avoisiner les 4 lunes. Tous plus vieux que moi mais la distance respecteuse qu'il s'accorda, environ une queue, prouva que malgré ses grands airs, il ressentait encore de la crainte à mon propos. C'était toujours comme ça ici, bien que je n'ai rien fais à personne, les autres chatons craignaient mes saut d'humeur et mon regard trop adulte qui les intimider au plus au point. A ma plus grande joie, je dois l'avouer.

    - Qu'est ce que tu veux Patte d'Avoine.


    L'autre répondit sans perdre de temps, une pointe de malice dans la voix.

    - On en a marre que tu sois tout le temps le chef quand on joue aux clans.


    Je souris amusé, et narrait d'une voix moqueuse.

    - C'est pas ma faute si vous n'arrivez pas à me décrocher le trône.

    Je vis, une pointe de rage s'allumer dans ses yeux d'ambres. L'aurais-je insulté ?

    - On te propose un marché. Si tu réussi l'épreuve qu'on va te donner, tu pourras rester chef mais si t'échoues, on changera. Alors, tu vas te dégonffler et nous refiler la place ?

    Je laissai un silence pesant s'installer entre nous. Mon regard calme fixai le sien, nerveux. Il semblait sur de la réponse que j'allais formuler.

    - Bien sur que non, qu'elle est cette épreuve ?


    C'était peut être le fruit de mon imagination mais je crus voir un sourire naissant qu'il essayait veinement de dissimuler. Comme je le pensais, il semblait ravi de ma réponse.

    - Tu devras sortir du camp et attrapper un guerrier ennemi puis le ramener ici ! Si tu échoues ou refuses de le faire, on changera de chef !

    Je dois dire que je m'attendais à tout sauf à ça. Etait t'il sérieux ? Comment pourrais-je même affronter un apprenti en combat et remporter la victoire ? Contre un guerrier, qu'est ce que ça serait ?! Et pourtant, aussi stupide que cela puisse parraître, j'acceptai sans hésitation l'épreuve. Le regard que Patte d'Ambre me lança suffit à me faire comprendre que ce que j'entreprenais était vraiment stupide. L'aurais-je fais que par fierté ? Ou étais-je réellement un imbécile ?

    Le violence d'une rafale secoua mon pelage dans tout les sens, je me sentis pousser par elle et instinctivement, me raccrochai à ses guides. J'étais sortis du camp et les alentours n'étaient qu'herbes et...Herbes. C'était grand, ça remuait dans tout les sens, je détestait ça. En plus ses végétaux me cachaient une partie de ma vision. S'il y avait un ennemi, je serais incapable de le prévoir avant de sentir ses crocs, ses serres ou ses griffes perçaient ma chair tendre. J'avançais à l'aveuglette entre les hautes herbes, espérant par une simple intuition trouver un sentier qui me sortirai de là. Ou était le glouglou de la rivière ? Ou était les roseaux qui bordaient mon camp ? J'étais perdu. Rappelez moi pourquoi j'étais là ? Ah oui, par fierté. Soudain, je déboucha sur un endroit où l'herbe était plus rase, j'en profita pour tourner la tête vers l'endroit que les herbes me dissimulaient et...

    - AH !

    M'exclamais-je en proie à une peur soudaine. Un chat, ou plutôt une chatte se tenait devant moi, accroupie comme un chasseur devant sa proie. Elle me fixait de ses yeux d'ambre et moi je répondait à son regard, la peur paralysant mes membres. Son pelage argenté s'agitait aux rythmes des rafales environnantes. Elle était plus petite que la moyenne mais ses muscles saillants suffisaient à me convaincre que cette inconnue n'était pas moins redoutable. Dans une autre situation, je l'aurais probablement courtisée mais je n'étais pas suffisament idiot pour tenter le diable.[/b]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Féerie-
Félin Légendaire
avatar

Perso 2 : Seul la [b]haine[/b] m'aime.
Perso 3 : Et si je te disais jeune aventurière ?
Nombre de messages : 1339
Age : 21
Puf : Dolores Fééria Mortella dites Féerie Mortelle ou Féerie.
Date d'inscription : 01/05/2008
Points : 1123

Feuille de personnage
Affinité:
But du félin:
Famille:

MessageSujet: Re: Recontre ... [Reflet]   Sam 17 Oct - 23:03


Patte Brûlé

Sous les yeux bleue azur on peus voir beaucoup de chose ...


C'était lui, obligatoirement lui, Liberté des Ombres qui avait rapetie, enfin il c'était plutot son modèle réduit. Il était exactement pareil, comme a leur première rencontre. sauf qu'il avait l'air plus peureux. La chatte eu un petit sourire, était-il son fils ? Peut-ètre, puis que Môsieur Libre ganbader devant toute les femelle et celle(ci tomber sous son charme. Mais ce n'était qu'on supposition. Puis ces yeux, ils étaient magnifiquement bleue, comme Liberté des Ombres, il y a trop de ressemblance. Mais elle en voulut rien savoir, elle montrat c'est crocs. Depuis des lustres elle ne c'était fait attendrire comme ceci, avait-elle peur ? Ou est-ce qu'elle avait peur de ce nouveau sentiment ? Elle eu un moment de recul elel ne voulait lui faire peur pour qu'il parte a toute vitesse et prévenir son clan qu'elle était ici. Surtout que maintenant elle faisait partit du clan du vent et non solitaire. Elle l'examinat un peut plus. Puis elle le regardat dan sle syeux, c'était presque un défie du regard. Qu'allait-il arriver ? Le vent blayait tout sur son passge. C'était semblable a un match pour les cow-boy. Mais ce n'était juste un défie du regard. Elle attendait que lui parle pour voir q'il l'avait le même courage que Liberté des Ombres, si oui, c'était obligatoirement son fils.

[rp minable et baclé je m'en escuse]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Océan/ Reflet
Félin Légendaire
avatar

Perso 1 : //
Perso 2 : Ombre/ Rivière
Perso 3 : Jeunette/ Jeunot
Nombre de messages : 2287
Age : 25
Puf : Océan
Date d'inscription : 01/04/2008
Points : 70

Feuille de personnage
Affinité:
But du félin:
Famille:

MessageSujet: Re: Recontre ... [Reflet]   Dim 18 Oct - 16:05

Petit Reflet


Amie ou Ennemie ?



    Un courant d'air hivernal traversa la plaine en bourrasque rapide, l'herbe s'agitait à son passage, se pliant d'une façon soumise pour échapper au courroux du Maître du Vent.
    Ma fourrure d'ébène l'acceuilli avec douceur, le vent souleva le duvet sombre de mon pelage en des caresses agréables. J'aurais pu apprécier si seulement la peur qui paralysait mes muscles n'occupait pas entièrement mes pensées. Mon regard bleuté fixait imparablement la dangereuse individue qui se tenait à moins d'une distance de deux queues devant moi. Un frisson électrique parcourrut mes membres immobile et je crus pouvoir reprendre le contrôle sur mon corps un tiers de seconde. N'importe quel chat qui aurait une pointe de raison et un brin de conscience se serait déjà enfuit comme un beau diable en direction du camp, ne serait ce que pour espérer sauver sa peau. Mais en y réflechissant, qui aurait un soupçon d'intelligence ne s'amuserait pas à tourner le dos à un adversaire deux voir dix fois plus fort que soit. Toutefois, il y avait un compromis dans ses deux idées: S'enfuir équivoquerait à se donner une chance de survivre bien que l'adversaire soit deux fois plus rapide, Faire face ne servirait qu'à voir la mort de ses propres yeux sans une once de chance de s'en sortir vivant. Lequel était le mieux ?
    Mine de rien ça parressait évident.

    Dans mon cas, je n'avais d'autre choix que de suivre la deuxième option car j'avais la perception que si jamais je lachais du regard cette jeune inconnue, elle prendrait ça pour comme un signe de départ et foncerai sur le pauvre chaton que j'étais. Au combat, face à elle, je n'avais pas l'ombre d'une chance. J'étais immobile, paralysé, le regard fixé sur la guerrière. Mon cerveau marchait à 100/h, cherchant dans toute ma ruse une moindre idée pour me faire gagner du temps et ainsi espérer avoir le temps de sortir de ce piège mortel. J'évaluai la situation sur tout ses côtés, visualisant mes maigres chance de m'enfuir à son inssut. Mes yeux ne quittait pas le regard ambré de prédateur de la chatte, il m'était impossible de regarder ailleurs et donc d'apercevoir le meilleur endroit où je pourrais m'enfuir sans encombre. J'étais dans un impasse...Et avec un prédateur mortel à la clée.

    * Super la vie, rien de tel qu'un guerrier ennemi pour y mettre fin *

    Je soufflais de lassitude. Mes muscles se dénouèrent et je retrouvai un brin de stabilité. Résigné ? Oui, je crois qu'à ce moment je l'étais. Si fallait mourir autant attendre le chatiment dans la dignité ou au moins, en étant moi même. Qu'avais je fais pour mériter la mort ? En y réfléchissant bien, on découvre que même les félins avec une généreuse bonté peuvent trouver la mort dans une bataille. Je regardai l'inconnue, elle ne faisait pas un geste, ses muscles bien que tendus restaient fixés au sol comme soudés à la terre.
    J'aurais jurer qu'elle ne me voulait pas que du bien pourtant. Mais alors, qu'attendait t'elle ? J'étais plus vulnérable qu'un chaton nouveau né. Peut être voulait t'elle me faire languir, attendre que j'ai le temps de repenser à toute ma courte vie, à tous les gens que j'aimais, à tous ce que j'allais perdre. Pour ensuite...Mieux savourer sa victoire. Je m'assaillai sur le sol, détendu. Mon regard n'abritait plus un fragment de peur, bizzarement, j'avais la sensation qu'enfin j'acceptai mon destin. La mort ne me faisait plus trembler, je la regardai de haut, je la défier de venir prendre ma vie.

    J'agitai la queue et après un long silence morne. Je finis par le briser. Ma voix se fit clair et moqueuse, presque ironique, quand je vins à m'adresser à la guerrière qui serait bientôt mon bourreau.

    - Dis moi guerrière...Qu'attends tu pour me tuer ? Je dois être terrifiant pour que tu n'oses pas m'approcher.


( Aucun problème Vanille ^_^ )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Féerie-
Félin Légendaire
avatar

Perso 2 : Seul la [b]haine[/b] m'aime.
Perso 3 : Et si je te disais jeune aventurière ?
Nombre de messages : 1339
Age : 21
Puf : Dolores Fééria Mortella dites Féerie Mortelle ou Féerie.
Date d'inscription : 01/05/2008
Points : 1123

Feuille de personnage
Affinité:
But du félin:
Famille:

MessageSujet: Re: Recontre ... [Reflet]   Lun 19 Oct - 22:41

Patte Brûlé

La mort est parfois la meilleurs solutions, mais laisser une vie sauve vaut au moins le monde entiers ...

Un vent d'hiver ebouriffa sa fourure grissatre. Le vent avait fait partir le soleil, elle en eut l'hechine herrisser. Le petit chat avait apparement mal comprit, il voulait vraiment que Patte Brûlé le tue ... Bien qu'elle n'eut pas la chance de tuer un félin depuis longtemp. Elle n'aurai tpas cracher sur cette occasion, mais quelque chose l'en empécha. Peut-ètre qu'il avait un air trop familier pour qu'elle ne puisse point le griffer ? La chatte se releva, avec légérement et agiliter. Le chaton avait surement accepter de mourir maintenant, mais c'est qu'il était débile.

<< - Dis moi guerrière...Qu'attends tu pour me tuer ? Je dois être terrifiant pour que tu n'oses pas m'approcher.
- Pauvre fou ! Si je voudrais te tuer tu serai déjà dans ce clan maudit ! Le clan des Etoiles !
>>

Elle n'avait jamais crut au clan des Etoiles, elle pouvait offensé beaucoup de monde comme ça mais ils savaient qu'elle serai toujorus loyale envers un clan malgré ça "non-croyance" en ce clan. Mais elle avait surtout ça au tac ou tac. Bien sur elle lui aurait plus calmement et plus serenement pour le connaitre. Mais elle lui avait fait passer un genre de petit test. Il avait eu du courage pour sortir ceci. Patte Brûlé sortit un léger sourire, elle était satisfaite du haut de ses quatres pattes. Elle pouvait regarder le monde de haut. Le soleil était a son zénith, il fallait que le chaton ébène rentre mais a le voir avec un sentiment de peur il douta fort s'il voulait vraiment partir.

<< Que fais-tu ici, jeune chat ? >>
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Océan/ Reflet
Félin Légendaire
avatar

Perso 1 : //
Perso 2 : Ombre/ Rivière
Perso 3 : Jeunette/ Jeunot
Nombre de messages : 2287
Age : 25
Puf : Océan
Date d'inscription : 01/04/2008
Points : 70

Feuille de personnage
Affinité:
But du félin:
Famille:

MessageSujet: Re: Recontre ... [Reflet]   Mar 20 Oct - 21:00

Petit Reflet

Confrontation


"Vois comme je suis et non comme tu voudrais que je sois..."


    - Pauvre fou ! Si je voudrais te tuer tu serai déjà dans ce clan maudit ! Le clan des Etoiles !

    Si j'étais las il y a une minute, cette sensation disparue comme une brise dans un ouragan. La fatigue que je ressentais dans les heures chaudes de l'aprés-midi, proprement dû à mon jeune âge, avait le luxe de me faire oublier un instant mon tempérament habituel. Tempérament qui je dois dire, n'était que peu apprécié par mes camarades de tannière. D'ailleurs, c'était généralement dans ses heures là qu'on m'adressait le plus souvent la parole, va savoir pourquoi...
    Mon regard se fit de glace quand je croisai celui ambré de la grande chatte. Je retrouvai mon caractère froid d'entant. La colère influa dans mes veines et je ressenti un puissant frisson parcourir mes muscles engourdis par la fatigue et le froid. Il eut un moment où l'espression de mon visage devint indéchiffrable. Je me redressai de toute la hauteur de mes pattes, la finesse de mes membres se dévoila, mon pelage mis long d'un noir d'encre remuait au rythme du vent. je redressai mes grandes oreilles dans un geste désinvolte. La guerrière ne me quittait pas des yeux, j'en faisais de même. Mon air se fit séducteur et je révélai toute l'élégance princière que m'avais transmis mon paternel. C'est ainsi que j'apattais mes futurs cibles.

    * Parce qu'elles n'ont pas d'autre choix que de me regarder *

    Il est vrai qu'on me disait d'une beauté surnaturel. La parfaite copie de mon père mélangée à la douceur naturelle de ma mère. J'étais beau, élégant mais intouchable. Toutefois, on ne peut pas être beau et posséder la bonté. Déjà à 3 lunes, j'étais sur de moi et de mes capacitées. On me disait posséder tout les plus gros défauts que le monde puissent offrir. Qui sait si c'était vrai...N'empèche que je me sentais flatté quand on m'avouait me détester. Un sentiment presque jubilatoire s'emparait de moi lorsque un chaton me regardait avec toute la haine que puisse démontrer son regard innocent. Masochiste ? Non, j'étais loin de l'être. Peut être qu'au fond de moi, je me protégeai de la souffrance que pouvait m'influer les autres. En restant un solitaire affirmé. j'étais intelligent et surtout je me connaissais par coeur. De peur de souffrir et de honte d'avouer cette souffrance, je m'isolais, chassant ceux qui me posait des questions directement lié à moi même. Ceux qui voulait me connaître et devenir un ami sur qui je pourrais compter.
    J'avais une faiblesse. Elle représentait le seul trait de caractère que j'avais hérité de ma mère, Coeur de Crystal. La fragilité de mon coeur. Celle que j'estimai trop voyante à mon goût.

    Mon regard glacé ne cessait de fixer l'inconnue. Il me semblait qu'il n'y avait plus que nous et le vent sur cette terre. Je n'entendais plus le chant des oiseaux, seul le son de mon sang boullionnant raisoné dans mes oreilles. Dans un bref instant, toute la cruauté de mon être sintilla dans mon regard bleuté pour finalement disparaître sous une couche glacé. Une épaisse couche de fraicheur qui immunisait mon esprit des sentiments d'amour et d'amitié.

    *Je suis seul et je le resterai*

    Je relevai le menton dans un brin de prétention et un sourire cynique illumina mon visage d'ange. Je me révélai tel que j'étais. Froid, cynique, prétentieux et cruel.
    Quand je miaulai, ma voix se fit douce et envoutante. Une voix de velour que j'avais tiré de mon père.


    << Que fais-tu ici, jeune chat ? >>

    - Ce serait plutôt à moi de poser cette question...Guerrière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Féerie-
Félin Légendaire
avatar

Perso 2 : Seul la [b]haine[/b] m'aime.
Perso 3 : Et si je te disais jeune aventurière ?
Nombre de messages : 1339
Age : 21
Puf : Dolores Fééria Mortella dites Féerie Mortelle ou Féerie.
Date d'inscription : 01/05/2008
Points : 1123

Feuille de personnage
Affinité:
But du félin:
Famille:

MessageSujet: Re: Recontre ... [Reflet]   Mer 21 Oct - 16:52

Patte Brûlé

Un ètre qui bouge, bouge ...


Le chaton de bougea pas d'un poils, son regard, changeant a chacune des secondes, la fixai, comme si elle pouvait disparaitre le temp qu'il détourne le regard. La chatte le regardat, elle avait les même yeux que lui, bleu. Il avait tu cran pour presque la nargué, surtout qu'il ne savait qui elle était ou plutot qui avait dnas elle si elle se sentait irrité. Puis presque d'un coup, il voulait presuq ela draguer, Patte Brûlé trouva ceci pathétique. Mais il essayait a tout pris partir d'ici, c'était conpréhensible donc. Son poil voltigeait a chaque passage du vent, il était tel d'une statut on pourrais dire. Puis il relevat le menton avec un sourire emplis d'intention, elle recula d'un pas. Il miaulat, un miaulement miéleux mais qui n'atteint pas, qui n'atteindrais jamais Patte Brûlé. Il voulai sabsolument quelque chose de la chatte mais quoi ?

<< - Ce serait plutôt à moi de poser cette question...Guerrière.
- Je fais ce que fais. Je voudrais savoir quelque de toi, qui es-tu ? Puis qui es ton père ?
>>

Elle s'approcha d'un pas vers le chaton, elle allais enfin savoir qui était-il. Puis surtout qui était son père. Ses yeux bleu transpersa le regard persant du cahton, elle voulait absolument la réponse et non une réponse comme, "pourquoi tu me demande ça ?"!; A ce moment la elle pourait peut-ètre lui faire peur et lui reposer la question. Peut-èètre lui seul pourait lui dire ou est Liberté des Ombres, si c'est son père ... Elle commença a sortir c'est griffe discrétement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aurore Eternelle
As des Chats


Perso 1 : Soleil d'Eté, à jamais.
Nombre de messages : 3295
Age : 22
Puf : n'Eté - Summer
Date d'inscription : 18/11/2008
Points : 3286

Feuille de personnage
Affinité:
But du félin:
Famille:

MessageSujet: Re: Recontre ... [Reflet]   Mer 21 Oct - 20:26

Italiiiiiique Papatte!!! ^^' les rps en italique please! x)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Féerie-
Félin Légendaire
avatar

Perso 2 : Seul la [b]haine[/b] m'aime.
Perso 3 : Et si je te disais jeune aventurière ?
Nombre de messages : 1339
Age : 21
Puf : Dolores Fééria Mortella dites Féerie Mortelle ou Féerie.
Date d'inscription : 01/05/2008
Points : 1123

Feuille de personnage
Affinité:
But du félin:
Famille:

MessageSujet: Re: Recontre ... [Reflet]   Mer 21 Oct - 21:42

[ Wooops, oui. Merci de m'avoir prévenue ! Et attention le flood entre crochet ;) ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Océan/ Reflet
Félin Légendaire
avatar

Perso 1 : //
Perso 2 : Ombre/ Rivière
Perso 3 : Jeunette/ Jeunot
Nombre de messages : 2287
Age : 25
Puf : Océan
Date d'inscription : 01/04/2008
Points : 70

Feuille de personnage
Affinité:
But du félin:
Famille:

MessageSujet: Re: Recontre ... [Reflet]   Mer 28 Oct - 22:42

( Désolé du retard !! ^^" .Une petite question comme ça: Pourquoi Liberté Brulée ?)

Petit Reflet


La fleur de l'espoir, le fruit du désespoir



    - Je fais ce que fais. Je voudrais savoir quelque de toi, qui es-tu ? Puis qui es ton père ?

    Le jeune chaton abondonna son sourire charmeur. La chatte qui avait reculé d'un pas se ravançat prestament, son regard bleuté fixait sur ses yeux saphirs avec une certaine insistance. Il avait l'impression qu'elle essayait de lire de lui, qu'elle cherchait veinement une réponse cohérente à sa question précédement posée. Petit Reflet eut un sourire narquoit. Ses yeux se firent glacés, perçant, inaccessible. On ne pouvait traverser le mur de glace qui enfermait son coeur comme une muraille défensive. Une muraille incassable et incontournable dont lui seul en possédait la clé. C'était sa meilleur défense, son unique refuge contre le malheur qui affligeait ce monde. Le ciel était grisâtre, les rayons du soleil pénaient à traverser l'épaisse couche de nuage. On se serait cru le soir, un peu avant la tombé de la nuit. Allait t'il pleuvoir ?

    Le chaton de la Rivière cessa d'affronter le regard de la guerrière et fixa le ciel d'un oeil réveur. Il adorait la pluie. Elle effaçait sa tristesse et ses mauvais songes...La pluie le lavait et le réconfortait comme une mère. Pour lui, l'eau que déversait les nuages représentait le malheur des âmes pourfendues. Elle était source de vérité. Parce que les chats n'étaient pas pur, ils étaient recouvert de vices, rongés par l'ambition et près à tout pour accomplir leurs rêves égoïstes. Le monde était ainsi. Le monde s'était présenté à lui comme cela. Et il n'était pas différent. Petit Reflet agita ses oreilles et regarda de nouveau la chatte au pelage couleur cendre. Sa réverie avait duré seulement quelques secondes. Elle attendait, sur d'elle et confiante. Il sourit d'un air moqueur, si semblable à son père et répondit sur le même ton, une voix douce et saisisante mais froide et moqueuse.

    - Je suis un chaton du Clan de la Rivière et je n'ai pas à parler de mon père devant une inconnue.


    Le jeune chat arborait un air fier, ses yeux froid comme la glace fixé sur ceux de l'étrangère. Sa queue s'agita nerveusement. L'herbe humide de la plaine vint lui caresser le bas des pattes tandis qu'une brise hivernal traversa en trombe la surface découvert du Clan de la Rivière. Le doute vint perturber les pensées du chaton. Il n'en montra rien mais le sentiment qu'il avait loupé une étape s'anima dans son esprit. Pourquoi demandait t'elle le nom de son père ? L'avait t'elle reconnu à travers lui ? Cette chatte avait t'elle eu une quelconque relation avec Liberté des Ombres ? Et surtout, était t'elle venue ici dans le but de découvrir quelque chose sur son géniteur disparu ? Il la regarda fixement tentant de saisir de réponses éventuelles dans les yeux, les gestes, les sensations de la guerrière qui lui faisait face. Il y avait beaucoup de mystères qui entouraient cette étrange femelle. Etait t'il bon de rester en sa compagnie ? Petit Reflet dut reconnaitre que, pour l'instant, bien que la chatte n'est pas montrée signe de sympathie envers lui, elle n'avait pas non plus découvert les crocs. Quoi que...Le chaton lorgna un instant les griffes sortis de la femelle grise. Ils luisaient d'un blanc immaculé.

    Une chose traversa l'esprit de chat ébène à cette vue. Bien que peu impressionnante, cette guerrière était dangereuse. N'importe quel imbécile aurait pu le deviner et dans ce cas prendre les mesures necessaires à une fuite rapide, et réussie. Petit Reflet ne bougea pas pour autant, pas qu'il soit idiot mais son énorme fierté avait le don de l'aider à faire face au pire situation. Parce qu'il était d'une autre trempe, parce qu'il se savait être l'élite. Exactement comme son père. Il finit pas demander, un brun soupçonneux.

    - Qui es tu réellement ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Féerie-
Félin Légendaire
avatar

Perso 2 : Seul la [b]haine[/b] m'aime.
Perso 3 : Et si je te disais jeune aventurière ?
Nombre de messages : 1339
Age : 21
Puf : Dolores Fééria Mortella dites Féerie Mortelle ou Féerie.
Date d'inscription : 01/05/2008
Points : 1123

Feuille de personnage
Affinité:
But du félin:
Famille:

MessageSujet: Re: Recontre ... [Reflet]   Mar 3 Nov - 19:55


Liberté Brûlé
Je voudrais juste savoir.



    La chatte regardat le chaton, il était bien placé pour ce dire meilleurs que tout le monde. Il avait une carrure musclé pour son age. Mais en le regardant de plus prés, il avait perdu son air charmeur, ses yeux se firent glacé, il avait prit un sourire narquois. Liberté Brûlé essaya de lire en lui, en vint. Le ciel aussi se fit glacé, il était devenu gris, avec se vent froid qui faisait avancé les nuages a vive allure. Il n'allait pas tardé a pleuvoir. La jeune guerrière remarqua que le ciel pouvait voir leur confrontation, il decrivit la rencontre entre ce chaton et cette guerrière. Hélas, le temp manque a Liberté Brûlé, elle avait un clan a s'occuper, malgré qu'elle ne voulait pas du tout y retourné. Pour elle, le clan n'était juste qu'un fardeau. Ce n'était pas une priorité, juste un travaille de plus a faire dans sa vie pitoyable. Elle avait rejoint le clan du vent juste pour ètre avec son ami. Son amis disparu. Sa raison de vivre, presque. Maintenant il n'était plus la. Plus la pour veiller sur elle. Plus la pour qu'ils chassent ensemble. Plus la pour qu'il soit près l'un de l'autre. La guerrière du vent eut un moment de nostalgie. Le chaton l'enleva de ses pensés en prenant la parole.

      << - Je suis un chaton du Clan de la Rivière et je n'ai pas à parler de mon père devant une inconnue.
      - Je l'avais deviné que tu était du clan de la rivièrre ! Commentt'appelle tu ? >> avait-elle ripsoter.


    la chatte grise le regarda, il était malin ce chaton. Mais surtout qu'il ne l'avait pas avancé dans ses connaissance sur lui. Elle avait sentit qu'il venait du clan de la rivièrre. Elle avait perdue passiente. Il continua à la regardait, il voulait persé quelque chose en elle, ce qui lui déplut horriblement. Elle commança a avoir les yeux rouge, maintenant elle pouvait contrôler Plume Brulante comme une souris morte. Toute griffes dehors pour passer à l'attaque s'il ne donnait aucune indication demander. Le chaton la regarda avec intriguance, il se demait surement pourquoi elle lui posait cette question. Le chaton ébène avait un grand courage de rester face a une guerrière qui est prète a l'attaque. Evidement n'importe quel chaton aurait prit ces pattes a son coup et partir a toute vitesse prévenir le camp de la venu d'un intru, tout en dramatisant l'histoire. Maintenant elle avait de quoi a ètre fiere de ce chaton même si elle ne le connaisait pas. Il avait un grand courage et sera surement un grand guerrier, mieus que son père ? Aucune réponse possible. Elle était toujours persuader que son père est son ami perdu. Le chaton ébène lui posa une question avec un air soupçonneux, ce qui sortit la jeune guerrière de ses pensés.


      << - Qui es tu réellement ?
      - Qui je suis Réellement ? Voici une question des plus bizarre. Déjà je suis réel si ne le croit pas. Ensuite, je peus ètre le pire cauchemar des uns et autres. Mais on me nomme Liberté Brûlé. Liberté Brûlé, pour ma patte brûlé et ma liberté qui est partit en adhérent le clan du vent. Mais aussi en honneur de mon ami disparu, Liberté des Ombres. >>


    Elle en avait un peut trop dit, certe mais elle voulait lui faire cracher le morceau. Son père, était-il Liberté des Ombres ? C'est tout ce qu'elle voulait savoir. Mais apparement le chaton ébène ne voulait pas en piper mot. Il allait mordre la poussière s'il ne disait rien. La qeue de la guerrière batta l'air, elle attendait un signe de dtupeur de son interlocuteur. Il allait, non, il devait réagir a la phrase que venait de dire Liberté Brûlé. L'herbe, quand a elle battait le bout des pattes de la chatte. Ses yeux devenue rouge se fit glacant malgré leur couleur chaude. Elle essaya de lire dans les pensée du chaton, mais elle n'y arriva pas. Le ciel se fit un peut plus noir que tout à l'heure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aristote
Félin Légendaire
avatar

Perso 1 : Folie Nuageuse
Nombre de messages : 1465
Puf : Aristote
Date d'inscription : 20/02/2009
Points : 1527

Feuille de personnage
Affinité:
But du félin:
Famille:

MessageSujet: Re: Recontre ... [Reflet]   Mer 4 Nov - 17:14

(C'est chaud de rattraper ma soeur x] )

Petit Reflet

Une vérité, une réalité



    - Qui je suis Réellement ? Voici une question des plus bizarre. Déjà je suis réel si ne le croit pas. Ensuite, je peus ètre le pire cauchemar des uns et autres. Mais on me nomme Liberté Brûlé. Liberté Brûlé, pour ma patte brûlé et ma liberté qui est partit en adhérent le clan du vent. Mais aussi en honneur de mon ami disparu, Liberté des Ombres. >>

    Le jeune chaton cligna des yeux, un moment décontenancé. S'il n'avais pas eu des mois d'entrainement, le mur de glace qu'il fortifiait dans son regard aurait fondu comme neige tant la surprise fut grande. Mille est une questions envahirent son esprit en un temps record. Comment aurait t'elle pu connaître son père si lui même, son propre fils, ne l'avait jamais vu ? Quel relation unissait cette chatte au mystérieux guerrier qu'avait été Liberté des Ombres ? Faisait t'elle partie de sa famille ? Non, elle avait parlé d'amitié. Avait t'elle était une amie proche de son père ? Cela voulait t'il dire qu'elle en savait beaucoup sur lui ? Donc serait t'il possible qu'elle le renseigne ?
    Et enfin, la première qui avait traversé son esprit, celle qui lui brûlait la gorge tant elle voulait sortir, tant il voulait la posé à cette guerrière, amie de son père. Savait t'elle où il se trouvait en ce moment ?
    La brise hivernal caressa son héchine hérissé, il se sentit frissonner à son contact glacé. Petit reflet n'arrivait plus à réfléchir. Il avait conscience que la venue de cette chatte pouvait être la seule chance pour lui de trouver les réponces qui le tourmentaient depuis son plus jeune âge. Il ne pouvait pas passer cette occasion, c'était impossible.

    - Tu es...Liberté Brulée. Joli nom.

    Le chaton au pelage ébène baissa la tête. Mais qu'est ce qu'il faisait ! Ce n'était pas dans ses habituds de perdre la face si facilement. Mais l'information qu'il venait d'apprendre était si énorme...Toutefois, il ne pouvait se résoudre à poser toutes les questions qui le torturaient. Par pur fierté ? Oui sans doute. Il s'était montré peu coopérent au début du dialgue, le jeune n'avait pas pour principe de se délivrer pour satisfaire de veines curiositées...Veine ? Bon d'accord, ce n'était pas le mot exacte. Il n'empèche que toute ses réfléxions lui firent retrouver son assurance légendaire. Petit Reflet releva la tête et croisa de nouveau le regard de la chatte au pelage de suie. un sourire au coin imperspectible mais moqueur apparut sur son visage. Il la toisa de haut, la contemplant sur tout ses angles et remarqua par la même occasion la petite modification de son physique. Des yeux rouges semblable à la couleur vif du sang avait remplacé les prunelles d'azur. Ses yeux de glace fixèrent les pupilles changeantes de la guerrière. Une confrontation muette s'ensuivit où les deux se firent face.

    Petit Reflet sentit tout son être se comprimait sous la soudaine lourdeur de l'air. Quelque chose de surnaturel avait envahit les petites particules d'oxigènes qui composaient l'atmosphère ambiante. Mystérieusement, le jeune chat sut que s'il s'écartait ne serait ce que de quelques pas de son adversaire. L'air redeviendrait plus légère, plus vivable. Il n'aurait su l'expliquer mais probablement que Liberté Brulée était la cause de ce changement soudain. La force destructrice qui faisait hérissé son pelage foncé provenait directement d'elle. Le petit de la Rivière aurait pu le deviner les yeux fermés. Ses oreilles se plaquèrent sur son crâne, Il émit un grondement sonore qu'il fit siffler entre ses dents, signe famillier d'une menace non feinte. Si elle osait l'attaquait, il foncerait droit sur le camp et préviendrait les siens de l'arrivé d'une intruse.
    Il miaula un brun moqeur.

    - Je ne te révèlerai pas mon nom. Pourquoi ? Parce que j'ai la forte intuition qu'il te servira et je n'ai aucune envi de t'aider dans tes veines recherches.

    Une goutte de pluie attérit sur son nez, immédatement suivie d'une paire d'autres. L'eau des nuages dégringola spontanément, humidifiant déjà les herbes grasses de la plaine. Le vent du nord choisit se moment pour s'intensifier et il sembla à Petit Reflet que ce n'était plus de la pluie qui lui tombait dessus mais une rafale d'aiguilles mouvantes tant la force du vent soufflait la pluie à grande vitesse.

    - Pars Liberté Brulée ou je préviens le Clan de la Rivière de ton intrusion dans notre territoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Féerie-
Félin Légendaire
avatar

Perso 2 : Seul la [b]haine[/b] m'aime.
Perso 3 : Et si je te disais jeune aventurière ?
Nombre de messages : 1339
Age : 21
Puf : Dolores Fééria Mortella dites Féerie Mortelle ou Féerie.
Date d'inscription : 01/05/2008
Points : 1123

Feuille de personnage
Affinité:
But du félin:
Famille:

MessageSujet: Re: Recontre ... [Reflet]   Dim 15 Nov - 18:02

Liberté Brulée
Changeant



    Il était plutot ébahie, du point de vue de la femelle. Il était surpris, rien que surpris. Ou sinon étonné, qui sait. Elle en avait peut-ètre trop dit mais sa avait réussis a l'étonné et surtout baissait sa garde du moins d'après elle, est-ce que c'était le but ? Peut-ètre qu'un peut. Le ciel gris/noir nous montrait qu'il allait bientot pleuvoir, est-ce que cela montrait la chute de la rencontre ? Ou le ciel voulait mettre un terme à leur rencontre ? Enfin le ciel ne dit rien ni ce clan des Etoiles, il sert a rien ce clan, juste a dire que bientot il y allait avoir ça ou ça ect ... Et encore, la plupart du temp ce sont des rêves ou les chat comprennent rien, a tout les coups c'est juste un rêve comme ça. En tout cas, Liberté des Ombres gardait ses propos pour elle. Elle savait qu'elle pouvait ce mettre du monde a dos. Elle ne le voulais pas vraiment. Elle voulait plus faire bonne impression qu'un mauvaise impression.

    Ce chaton ébène avait fait une erreur, une grande erreur ? Peut-ètre. Il n'avait pas répondu a sa question, qui il était ? Elle ne le savait pas vraiment, enfaite elle ne le savais pas. La guerrière grise regardat le chaton, il était troublé. Peut-ètre qu'il n'avait assez de courage pour rester ignorant de ces paroles, même ne pas faire attention a ses paroles. Il avait fait donc une erreur, son erreur était peur-ètre simple mais elle couter cher. Peut-ètre que cette erreur lui apprendre a faire un peut plus confiance aux inconnus. Faire confiance aux inconnus, était un grand pas a faire pour lui. Mais il na pas toujours vécu dans la détresse et la solitude donc la chatte comprena s'il ne faisait pas un minimum confiance en celle-ci. Elle s'approcha de lui. Préte a lui sauté dessus. Il avait une erreur de ne pas lui répondre. S'il continuait a faire comme cela elle allait l'étriper par colère. Mais soudain il parla.

      « - Tu es... Liberté Brulée. Joli nom. »


    Cette parole fixa Liberté Brulée au sol. Ses quatres pattes de fit lourde en une fraction de seconde. Choqué par les paroles ? Non. Plutot surprise. Elle réussit a reculer d'un pas. Elle continua a le regarder avec des yeux rond. Comment pouvait-il dire ça dans une situation comme celle-ci ? Trop choqué pour parler ? La chatte fut tout de même attendrit par cette parole, elle rentrit ses griffes blanche, on pouvait voir qu'elles n'étaient pas beaucoup utiliser mais quand elle sont utilisé elle peuvent ètre fatale. Les yeux rouge, restèrent. Il était difficile a attendrir le démon en elle, il avait qu'un seul coeur mais un coeur de pierre. Le chaton était boulversé. En cette instant elle se voyait seul, baissant la tête, de honte ? De peur ? Qu'importe. Elle était toute seul dans une plaine, petite et vulnérable. Depuis qu'elle a toucher se feu, le démon est en elle et, depuis elle se sent plus forte, forte pour affronter cette vie, minable. En voyant cette scène, l'air devint lourd. Ce foutue démon en profitait pour prendre le contrôle. Son souffle emplis de haine faisait bouger le corp de la chatte grise. Son poils argenté marquait un soupçon d'un pelage tigré. Les yeux, rouge devint de plus en plus rouge, rouge sang qui reflétait une grande haine. Ce démon prenait place peut a peut. Le oceur même de Liberté Brulé avait mal, très mal. Elle entendit le chaton ébène faire un bruit sonore, les oreilles rabatut. A sa grande surprise un sourire ce marqua, ce démon avait prit un jolie contrôle. Le chaton avait-il peur ? En tout cas il était prés a partir pour prévenir son clan, elle pouvait le deviner les yeux fermer. Le chaton prit la parole avec un ton moqueur.

      « -Je ne te révèlerai pas mon nom. Pourquoi ? Parce que j'ai la forte intuition qu'il te servira et je n'ai aucune envi de t'aider dans tes veines recherches. »


    Le démon prit une plus grande place cette fois. Liberté Brulé était prise par la terreur. Le démon, plutot Plume Brulante avait quasiment le contrôle de la chatte grise. Sauf que la chatte grise n'était presque plus grise mais plutot gris/tigré. Ses dents avait presque doubler de volume. Pourquoi cette énervement soudain ? Le chaton ne lui aviat rien fait de mal pourtant. Ou alors c'était surement a cause de se souvenir qui lui ai revenue soudainement, sans prévenir. Liberté Brulé marcha vers le petit chaton, enfin ce n'était pas vraiment Liberté Brulé qui marchait vers lui mais plutot Plume Brulante. D'ailleurs la chatte réfléchissait a toute vitesse pour reprendre le contrôlé, ceci ne lui était pas arriver depuis qu'elle a rencontre Liberté de Ombres quand il était encore qu'un apprentie. Très proche du chaton, elle réussit avoir l'idée de s'attaquer elle même. Le chatte allait paraître pour une folle devant le chaton mais peut importe, l'important était de sauver le chaton et de se sauver elle-même.

    Liberté Brulé s'enfonca les griffes dans sa patte gauche, elle souffrait mais elle ne cria pas. Par contre ua fond d'elle même elle entendait Plume Brulante souffrir. Handicapé d'un patte elle ne pouvait plus rien faire, mais la pluie avait prit place. Ce ciel gris lui fiasait froid dans le dos. Chaque goutte d'eau qui tombait sur le dos de la chatte grise on voyait la chaleur partir. Comme si la femelle avait brulé et qu'on venait d'éteindre le feu. Le sang coulait a fleau de sa patte. Elle redevint normale, enfin. Ses yeux n'était plus rouge sang emplis de haine mais juste bleu azur. Elle regarda le chaton tristement, elle aurait préféré qu'il ne la voit pas dans cette état. La pluie continuait a mouller la chatte très vite. Le sang aussi, coulait et coulait. Ses forces presque épuiser, elle réussit tout de même a s'assoir. Léchant sa blessur très profonde, cela se servait a rien alors elle arréta. Le chaton prit la parole.

      « - Pars Liberté Brulée ou je previens le Clan de la Rivière de ton intrusion dans notre territoire.

      - Previens ton clan si cela te chante, il ne pourront rien contre moi. Oubli ce qu'il vient de ce passer, oubli notre rencontre, me paroles, mon visage, oubli-moi ! Et surtout oubli le démon qui était devant toi et qui a bien failli te tuer comme Liberté des Ombres ! »


    Elle avait dit avec un ton sur et énerver. Et elle se tourna pour revenir vers le Clan du Vent. Clopin-clopan et laissant ses traces de sa venu et de son départ. Le sang continuerait de marquer son passage partout. Avec un air de désespoir elle commança a partir, lentement et boitillant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Recontre ... [Reflet]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Recontre ... [Reflet]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Recontre ... [Reflet]
» Le reflet du passé [Terminé]
» Fiche technique et news de Le reflet des Ombres
» Le reflet du miroir
» Dites moi pourquoi vois-je son reflet à chaque flaque d'eau que je croise ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: 
Archives
 :: Anciens RPS
-
Sauter vers: