AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Le tourbillon de la vie.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Trafalgar Star
As des Chats
avatar

Perso 1 : Patte d'Eden, Vent.
Perso 2 : Eclat de Flamme, Rivière.
Perso 3 : Coup de Foudre.
Nombre de messages : 3563
Age : 20
Puf :
Nami.
Ou Flame.




Date d'inscription : 02/07/2009
Points : 4170

Feuille de personnage
Affinité:
But du félin:
Famille:

MessageSujet: Le tourbillon de la vie.    Ven 1 Avr - 22:43


    Si je lui dis que je l’aime. J’exploserai du coté droit. Si je dis à l’autre que je l’aime. J’explosera du coté gauche. Si je retiens pas le dernier, j’exploserai dans la face.
    Je vous rassure, il n’y a rien de véritablement mal. Enfin, j’attriste les sadiques. J’avais juste envie de me lâcher, d’écrire ces mots. Car je sais plus quoi faire. J’ai pas mal comme certains, je suis simplement déroutée. Je n’ai pas envi que tout ça se finisse, tout simplement parce qu’on grandit. Mais je sais que c’est la fin, tandis que ça a jamais commencé. Bon bref. J’vous explique.

    Tout à commencé en sixième. On me parlait souvent de lui. C’était un garçon populaire, que tout le monde l’aimait. Il était connu pour être très beau, mais moi je le trouvais passable. Il était tout petit - oui, car à l’époque, j’étais une grande sixième-, goguenard, et franchement insupportable. De plus, j’étais trop amoureuse, trop aveugle pour vraiment m’intéresser à lui. On se voyait pourtant souvent, j’entendais les louanges d’une amie qui en était amoureuse. Souvent, on se disputait les PCs en salle d'informatique. A la sixième quoi. On s’initiait à un monde peuplé de mauvaises langues, d' injustices créent par le physique ou un caractère plus ou moins fort. Le collège … n’est-ce pas là ou notre innocence s’envole, ou nous nous préparons au chemin de l’âge adulte ? A l’époque, à la bohème de la première année, jamais je n’aurais cru que j’écrirais ces palabres pour lui, ce mec qui me faisait sourire, mais sans plus.

    Néanmoins, en Janvier, je me suis faite plaquée par le garçon que j’aimais éperdument. On raconte au collège, que je suis une des rares à savoir ce que ça fait d’aimer. Car il ne m’a pas fallut deux jours pour l’oublier, ni trois mois, ni un an, ni deux, ni trois, car quand je le vois, mon cœur s’emballe à nouveau. Je ne l’aime plus comme avant certes, mais il y a toujours un truc qui fait qu’il pourra toujours se servir de moi. Par exemple, l’autre jour, on était l’un contre l’autre dans la navette. Il m’a caressé la joue, disant qu’il avait toujours été gentil avec moi. Ce crétin sait qu’il a encore de l’impact sur moi, alors il en joue. Comme si il en avait pas eu assez de me manipuler durant toutes ses années. Ses années ou on a grandit. Ses années ou il est passé d’un mètre cinquante à un mètre quatre vingt. Ses années ou il est passé de blond à châtain. Ses années ou je n’ai fait que l’attendre, et ou il n’est jamais venu.

    Tout ça pour en venir que lorsque je me suis faite plaquée, ma meilleure amie, ou du moins mon ancienne, m’a prise sous son aile. Elle avait décidé de me trouver un mec. Mais je ne suis pas comme ça. L’amour n’est pas un jeu. Et pourtant, je me suis entichée à celui qu’elle m’avait réservée. C’est celui à qui j’adresse ce texte. Oui. LUI. Ce petit sixième banal m’arrivant au menton faisant craquer toutes les filles. LUI. Qui arrivait à avoir des copines plus que populaires. Ma meilleure amie était un garçon manqué. Elle traînait plus avec eux qu’avec n’importe quelle fille. C’est pour ça que le jour de son anniversaire, il était là, avec ses copains, et moi. On allait tous dormir ensemble.

    Tout ce passait bien. On rigolait de tout, on jouait à la Wii, à Guitar Heroes. Puis, est venu le jeu préféré des sixièmes. J’ai nommé ; l’jeu d’la bouteille. C’est tout de suite partie en n’importe quoi. On s’embrassait. J’lai embrassé, même qu’il était petit. Rien de le marquer, ça me fait penser à quel point chuis pathétique. Après, on a regardé un film. On était dans le noir. Son copain est venu à coté de moi, et … Et il m’a touché. Vous savez pas à quel point je lui en veux. Je ne pouvais pas l’eng*euler, je ne voulais pas gâcher l’anniversaire de ma meilleure amie. Alors je suis partie un peu plus loin. Et on s’est plus jamais reparlés. Et maintenant, quand je le croise dans la rue, c’est limite si je lui fais un « fuck ».

    Finalement, j’lui ais mis des bâtons dans les roues. Cet enfoiré a fini par partir. J’étais rassurée qu’il ne dorme pas avec nous. Le jeu de la bouteille a continué, mon dieu qu’on était c*ns … Maintenant, ça me fait rire de savoir combien de gens de la catégorie populaire j’ai embrassé, qui s'amuse parfois à me tailler tandis qu'ils ne valent pas mieux, mais beaucoup plus pitié, car ça ne fait que prouver qu’j’suis une prostituée. Puis est venu le moment ou je ne suis pas tombée sur action, ni sur gage, mais sur vérité. On m’a demandé qui j’aimais. Je voulais pas répondre la vérité, celui qui m’avait fait tant de mal. Alors j’ai répondu que c’était lui, le ptit. Bon, il serrait temps qu’on lui donne un nom, disons … Bernard xD Une fille, qui était avec nous mais qui ne restait pas dormir, a qui qu’elle l’aimait aussi. Il s’est contenté de nous regarder et de dire en regardant ses copains «  Alors pourquoi vous les avez embrassés à eux ? ». J’ai dis que ça me gênait pas, que c’était rien, elle a dit pareil. Evidemment, on mentait. Puis elle est partit.

    Je me souviendrais toujours de cette nuit là. Mon ancienne meilleure amie était a coté de moi, je me servais de son bras plâtré comme coussin. Elle avait son copain contre elle. Bernard était contre ma cuisse. On était ensemble. J’étais heureuse.

    Après ce texte, vous allez sûrement me prendre pour une de ses pimbêches que l’on croise au collège. C’était le cas, mais j’ai changé.

    Après cette journée, tout était redevenu comme avant. Ce passage était un secret pour tout ceux l’ayant vécu. La cinquième est arrivée. Ma meilleure amie est partie en Sport étude, mon autre meilleure amie est restée dans ma classe, et Bernard y est rentré. Rah, la cinquième. C’était génial. On était tous frères. Tout se passaient bien. Bernard rigolait avec nous. On a jamais reparlé de la soirée. Jamais. Je me demande même si il se souvient de notre bêtise. Désormais, il m’arrivait aux yeux. Je comprenais pourquoi les gens le trouvait magnifique. Bernard a le charisme et la beauté d’un mannequin, sauf qu’il est petit. Comme je vous disais, tout se passait bien. Je m’étais énormément rapprochée d’un garçon, et avec une amie proche, appelons la Marion, on allait à ses concerts, on rêvait. Moi, je pensais toujours à celui qui m’avait plaqué il y a un an et demi, elle, au garçon avec qui elle sortait, qu’elle aimait depuis bien longtemps. Mais les temps sont devenus sombres sans qu’on s’en rende compte. Marion a perdu un être cher. Son copain en a profité pour se servir d’elle, pour aller plus loin. Je vous passe les détails. Inutile de préciser que ce garçon était mon meilleur ami. Mais je ne lui ais jamais pardonné. Lorsqu’il la plaqué, deux jours avant les grandes vacances, Marion, Bernard & sa bande, un autre mec que nous appellerons Judas et moi, nous étions en face de la chose que mon meilleur ami aimait le plus, un couteau dans la main, une bombe rose dans l’autre. C’était son vélo. Marion a crevé les pneus, Judas criait qu’on le peigne entièrement. Elle la fait. J’étais la plus grande complice. Judas, ensuite, est allé cafté, tandis qu’il avait plus que participé. Mon ancien meilleur ami a fait un crise quand il a vu son vélo. Ce BG qui a eu plus de 80 copines criait «  MON VELO, CEST MON MEILLEUR AMI ! IL COUTAIT 400 EUROS ! » Le délire au début quoi. Le lundi, Marion fut exclu du collège, et je fus muni d’une mise en garde dont j’ai du mal à m’enlever. Judas avait accusé que nous deux. On a protégé Bernard et sa bande, mais on a fait en sorte que Judas paye autant que nous. Et puis et venu l’été.

    C’est à la rentrée que tout a changé. Marion est revenue au collège de justesse. J’étais toujours dans la même classe que Bernard, mais un mur s’est crée entre nous. Je me suis rendue compte qu’on était plus ces gamins immatures qui s’embrassaient pour un gage. Qu’on avait grandit. Que désormais il me dépassait. Qu’on ne parlait plus de cochonneries, mais de politique et de la misère du monde. Au fur et à mesure qu’on s’éloignait, on se rapprochait.

    Oui. Bernard. Le populaire Bernard. Le beau Bernard. Le Bernard inaccessible. Celui que tout le monde aime. Et moi. La Margot normale. Avec des un bon groupe de potes, mais pas non plus populaire. La Margot banale, ayant rien de divin comme lui. Ce fossé s’est creusé. Beaucoup qualifie Bernard de parfait. Tout le monde l’aime ou l’admire. Ce décalage a fait un immense fossé entre nous. Je suis sûre d’être la seule fille à en savoir tant sur lui, mais d’un coté, j’ai l’impression qu’il y a un truc qui cloche, que tout est fade. Il m’aime pas comme je l’aime. Il me considère même pas comme une amie. Alors pourquoi lorsqu’une amie lui a demandé si, si je lui demandais de sortir avec moi, qu’Est-ce qu’il dirait, et qu’il a répondu qu’il n’en savait rien. Tandis qu’il dirait non à toute les filles. Pourquoi je sais des secrets si intimes sur lui que personne n‘en a l‘idée ? POURQUOI !?

    Le comble fut un jour ou on avait musique. Pour une raison X, Bernard est arrivé, et m’a prit dans les bras. Je comprenais pas pourquoi c’était si gênant tandis qu’il y a deux ans, on s’était embrassés sans retenue. Je pense que l’on a le même ressenti, car après, il y a eu un truc. Il me parlait encore mais avec retenue. C’était plus comme avant. Il se retournait sans arrêt pour parler à Marion.

    Puis un ou deux mois plus tard, c’est redevenus comme avant, mais en mieux. On s’entendait vraiment bien, mais le fossé était toujours là. J’ai la critique facile, mais lui il la au triple. Et en plus, un sarcasme encore plus développé pour que le mien [ je vous promets c‘est dur !]. Ce qui devait arriver arriva. Un clash. On était en espagnol. Et il faisait que se foutre de ma gueule, avec un mélange d’ironie et de vérité. Je vous dis pas comment cela fait du mal d’entendre un proche vous dire qu’il en a rien à faire de vous, et d’autres choses du genre. J’ai éclaté, je lui dis ce que tout le monde pensait tout bas. Qu’il ne savait que critiquer les gens tout le temps. Il s’est tut. Il m’a regardé comme si j‘étais une demeurée, ou si c‘était lui, aucune idée. Il est partit.
    Je crois que ça la fait réfléchir car deux heures plus tard, il m’a reparlé avec un grand sourire. Je l’ai ignoré. -C’est drôle, car une pop’ qui était amie avec lui m’a dit « Bernard et sa bande, c’est des crétins. Il sont bons qu’à accompagner au macdo, ou à tailler les gens derrière leur dos. »-Il a comprit qu’il n’était pas le roi du monde. Ou je l’ai du moins fait croire que je n’étais pas totalement soumise à lui.

    Après ça, bizarrement, notre relation s’est décuplée. On s’entend à merveille, on rit de tout. Il me fait plus de mal. Il a certes ces défauts, mais je l’aime ainsi. Même avec notre fossé. Même avec le prof qui nous taquine en sous entendant notre flirt. Même si il me dit jamais qu’il m’apprécie. Comme moi. C’est un peu une drôle d’idylle. Il veut pas être en couple, il dit que ça sert à rien. Qu’il préfère se caser adulte et être heureux, et que si il rencontre la femme de sa vie, il veut pas tout gâcher ado. Bon catholique.

    En plus, je suis dans un dilemme. J’ai des sentiments pour trois mecs en même temps. Je n’arrive pas à jauger, mais c’est à Bernard que je tiens le plus. L’un est mon ex ex, celui qui m‘a brisé en 6eme. L’autre mon ex, que je n‘arrive pas à oublier malgré tout ce mal. Mais je sais pas quoi faire. Je suis totalement perdue.

    J’aurais bien voulu attendre. Je sens qu’il peut se passer quelque chose entre nous. Mais plus tard. Mais j’avais oublié qu’on devenait des adultes au fil du temps. Que c’était plsu le minus que j’avais connu. Qu’il avait des rêves. Que j’avais les miens. Qu’à la rentrée, il partira. Qu’il ira réaliser le sien en DP6 hôtellerie. Que je le reverrai peu être jamais. Et que je peux pas le retenir. Il m’a demandé si je venais avec lui. J’ai dis non. Rien qu’à écrire ses derniers mots, j’en ais les yeux qui brûlent. Vous allez trouver cela puéril, mes parents ne sont pas morts, j’ai pas de problèmes avec mes amis. Mais je sais pas quoi faire. Lorsque j’étais petite, j’ai chanté « Le tourbillon de la vie ». Je viens de comprendre son sens que maintenant. La vie bouillonne, on se croise, on se perd, on se recroise. Il m’a dépassé de taille le petit minus, mon ex a eu sa moto. On grandi, on se sépare. Les jeunes veulent grandir. Mais moi, je veux arrêter le temps. Je veux rester avec lui. Je comprends plus rien. Je suis larguée. Je serais capable de tout laisser, même de devenir cuisinière pour couper les oignons avec lui et trouver un autre sujet de discussion qui nous ferra rire comme des gamins. J’ai envi de délirer encore avec lui. Qu’il me prenne ma main même si la raison officielle est l’attrapage de mon bracelet. Que je continue à lui apprendre à parler avec le transformateur de voix que je venais de mettre dans ma bouche. Qu’on reste des gamins. Qu'on s'envoit des emails pour faire les imbéciles sur des sites de Chat. Qu’on se dispute pour mieux se réconcilier. Que je vois son sourire innocent lorsqu’on se fait accuser de trop de bavardage. Qu’on s’apprenne des chansons cochonnes ou paillardes. Qu’il me reprenne dans ses bras. Qu'il m'aime. Que ça soit ça toute la vie.

    Mardi, lorsqu’on avait Histoire à la fin du cours, il m’a dit :

    «  C’est passé vite hein ? »
    J’ai répondu oui. Mais pas pour la même raison.

    Et hop. Ça est, je pleure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blaze Justice
Félin Légendaire
avatar

Perso 1 : Blaze Justice alias BJ / Wind
Perso 2 : Patte Exaltante alias Ichigo / Wind
Perso 3 : Nuage de Vision alias Ayumu / River
Nombre de messages : 2400
Age : 20
Puf :

Night
Miwu


Date d'inscription : 19/11/2010
Points : 2356

Feuille de personnage
Affinité:
But du félin:
Famille:
MessageSujet: Re: Le tourbillon de la vie.    Ven 1 Avr - 23:29


    T'aurais deja du le comprendre ma pauvre, c'est la vie.
    Chuis vraiment deolser pour toi ma Rebelote... A vrai dire, je connais pas l'amour, si ce n'est qu'avec une personne. Mais elle m'est liee par le sang, c'est pas pareil.
    Je sais vraiment pas ce que tu ressens, mais rien qu'hier, une meuf voulait sortir avec moi. Aujourd'hui aussi d'ailleurs, elles sont deux a me faire ch*er en ce moment... tout ca pour dire qu'il y a plein de filles sur terre, et les mecs, c'est pareil. Si tu veux parler, MP moi. Les trucs de fille ou les matires du coeur, ca me connait pas du tout. Je dirais meme qu'on est presque ennemis. Mais y'a une fille pareil que toi pour Bernard (appellons-la donc Bernarda xD) que j'aime bien quoi. Je veux pas l'avouer, parce que bah elle est tres grande par rapport a moi et pis chais pas... C'est pas la fille de mes reves. Alors j'ai l'impression de te comprendre sur ce coup-la. Sauf que je doute que mes sentiments sont assez forts pour pouvoir comparer. Parce que j'ai pas l'intention de pleurer quand on se separera. Sois forte, c'est tout ce que je peux te dire. Faut qu't'oublies au moins un ou deux de ces trois mecs, parce que devenir cusiniere pour eux, alors que t'as d'autres reves, je trouve ca un peu c*n, pour etre franc. Ca fait peur l'amour n'empeche. A croire qu'un jour je serais surement pret a faire de meme... Aie.
    Souris a la vie. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
N u a n c e
Félin Légendaire
avatar

Perso 1 : Sankara
Perso 2 : Poussière d'étoiles, Vent.
Perso 3 : Jouvence des Ombres, Ombre.
Nombre de messages : 1961
Age : 21
Puf : Sanka' ou bien Sankara tout simplement.


Date d'inscription : 28/05/2010
Points : 2254

Feuille de personnage
Affinité:
But du félin:
Famille:

MessageSujet: Re: Le tourbillon de la vie.    Ven 1 Avr - 23:44

On se bat tous, une fois dans sa vie pour avoir un garçon dans ses filets. Surtout si c'est le plus beau, le plus populaire, et celui qui fait craquer tout le monde. Je n'ai vraiment aucun conseils à te donner, ma vie amoureuse n'est et ne sera jamais un exemple. Juste, ce que je peux te dire, cela va peut être te rassurer ... Tu sais ce nœud au creux de ton ventre quand tu le croise, tu sais ta nuque qui brûle quand tu le sais derrière toi, tu sais cette envie de le serrer fort pour qu'il ne puisse même plus respirer, tu sais ces regards fiévreux lancés en cours, tu sais cette soudaine importance qu'on accorde à notre démarche, ou à notre posture quand il est tout prêt, tu sais les battements de ton coeur qui doublent, eh bien tout ça, on le vit tous. Je ne veux pas te comparer aux autres mais en fin de compte, on est tous constitués pareil. On nait, on vit, on aime, on souffre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Couleur d'Opale
Félin Légendaire
avatar

Perso 1 : Couleur d'Opale / River
Perso 2 : Black Léon / Solo.
Perso 3 : Séréna / Solo
Nombre de messages : 1699
Age : 20
Puf :
Little O'.









Date d'inscription : 29/01/2010
Points : 1856

Feuille de personnage
Affinité:
But du félin:
Famille:

MessageSujet: Re: Le tourbillon de la vie.    Sam 2 Avr - 0:48

    Je crois que vous n'avez pas réellement saisit...

    La vie suit son cour, sans que l'on puisse la retenir, alors qu'on aimerait tant rester dans cette utopie dans laquelle sont les ados de la sixième à la troisième. Tous ces rires, toutes ces peines et aussi ces amours... Margot ne fait pas vraiment se sujet pour vous dire qu'elle n'arrive pas à être en couple avec Bernard, mais comment vous expliquer.. En grandissant on change tellement, on a beau le vouloir au plus profond de nous, vouloir rester des enfants, faire des c*nneries et en rire, se disputer avec des personnes mais se réconcilier pour peu, trainer avec ses potes, rendre ses profs fous à cause des bavardages que l'on se refuse d'arrêter.. Toutes ces choses qui font de nous ce que nous sommes, toutes ces choses qui disparaissent lorsqu'on grandit. Elle aime Bernard, mais la vie avance, suit son cour, et les sépare un peu plus tous les jours en continuant son chemin, jusqu'au moment ou elle les séparera complètement. Le problème c'est qu'elle vient de se rendre compte qu'elle aimait celui qu'elle qualifie de "petit" et que convoitent les filles de son collège, après avoir tant partagé avec lui, elle qui le connait mieux que quiconque, elle l'aime, mais c'est trop tard. Parce qu'au fil du temps nous devenons des adultes, et que nous avons tous des rêves à accomplir, même si cela doit nous séparer des personnes que nous aimons le plus. Elle ne veut juste pas sortir de ça. Alors on se perd, se retrouve, puis on repars, chacun pour soi, dans l'tourbillon d'la vie.

    Miss je t'ai déjà dit se que j'avais à te dire par Msn, tu as mon soutient. Alors maintenant on va repartir une ultime fois en arrière, et profiter de tout cela encore un an, puisque la vie nous le permet. Avant que la réalité ne reprenne le dessus. ♥


Dernière édition par Petite Anarchie le Sam 2 Avr - 2:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Trafalgar Star
As des Chats
avatar

Perso 1 : Patte d'Eden, Vent.
Perso 2 : Eclat de Flamme, Rivière.
Perso 3 : Coup de Foudre.
Nombre de messages : 3563
Age : 20
Puf :
Nami.
Ou Flame.




Date d'inscription : 02/07/2009
Points : 4170

Feuille de personnage
Affinité:
But du félin:
Famille:

MessageSujet: Re: Le tourbillon de la vie.    Sam 2 Avr - 1:06

    Laurène : Comme d’habitude, tu comprends tout. Merci, je t'aime. <3
    Tu sais que c'est pareil pour moi, I'm alway here for you. <3

    Night ; J'vais pas devenir cuisinière pour lui. J'y ais songé, mais je ne le ferrais pas. Je lui ais même dis. Et je n'aime pas trois mecs. Disons que deux me font de l'effet, et le dernier, c'est différent. Histoire qu'on me compare pas avec une CP qui a 5 n'amoureux. xD Après, Opale a expliqué ma véritable pensée.

    Sankara ; Je sais malheureusement tout ça. On est tous pas gâtés un jour, je pense que c'est la vie. A force, on fini par être campé. On aime, on s'attache, on s'enlace, et on chute. Mais là, c'est le fait de rien pouvoir faire, de devoir grandir, et abandonner tout ça.

    En tout cas, merci les gens. :')
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Couleur d'Opale
Félin Légendaire
avatar

Perso 1 : Couleur d'Opale / River
Perso 2 : Black Léon / Solo.
Perso 3 : Séréna / Solo
Nombre de messages : 1699
Age : 20
Puf :
Little O'.









Date d'inscription : 29/01/2010
Points : 1856

Feuille de personnage
Affinité:
But du félin:
Famille:

MessageSujet: Re: Le tourbillon de la vie.    Sam 2 Avr - 1:42

    I'd always be there for you too. Je t'aime. ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blaze Justice
Félin Légendaire
avatar

Perso 1 : Blaze Justice alias BJ / Wind
Perso 2 : Patte Exaltante alias Ichigo / Wind
Perso 3 : Nuage de Vision alias Ayumu / River
Nombre de messages : 2400
Age : 20
Puf :

Night
Miwu


Date d'inscription : 19/11/2010
Points : 2356

Feuille de personnage
Affinité:
But du félin:
Famille:
MessageSujet: Re: Le tourbillon de la vie.    Sam 2 Avr - 15:29


    Je vois. Mouais, je trouve que tu as raison. La vie passe tellement vite, j'ai peur de plus etre a la hauteur, de perdre face... C'est vrai que ca fout les boules, mais tout le monde est deja passer par la, et tout le monde a survecu. Pourquoi pas toi ? Et puis si tu restais ado a vie, je crois que tu t'emm*rderais beaucoup, non ? Et puis on peur rien y faire, alors essai quand meme d'en profiter a minimum. Au pire, t'as encore une annee, je vois pas pourquoi tu devrais t'en inquiter maintenant. Encore, si tu etais en troisieme...
    Enfin. Tout le monde ressent ca, alors te crois pas handicapee a vie. Tu t'en remettras, alors souris. ;) Et si jamais tu cherches un beau gosse, tu sais ou m'trouver. //SBAFF// xD
    M'enfin. Ca tombe bien, j'ai un cadeau pour toi. ;) J'ai du abondonner ce p*tain de transpa', mais ca donne quand meme quelque chose de pas trop laid ;

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Trafalgar Star
As des Chats
avatar

Perso 1 : Patte d'Eden, Vent.
Perso 2 : Eclat de Flamme, Rivière.
Perso 3 : Coup de Foudre.
Nombre de messages : 3563
Age : 20
Puf :
Nami.
Ou Flame.




Date d'inscription : 02/07/2009
Points : 4170

Feuille de personnage
Affinité:
But du félin:
Famille:

MessageSujet: Re: Le tourbillon de la vie.    Sam 2 Avr - 18:09

    Je pense avoir trouvé la solution pour que ça continue. Je viens de négocier à moitié sa formation de cuisinier dans un des plus grand, si ce n'est pas le plus grand, restaurant de Toulouse. Mon père est pote avec le cuisto' en chef-directeur, et si il est sérieux, il le prendra.

    Et Night, la DP6, ça commence en troisième. --' Et j'ai jamais dit que je me croyais handicapée à vie. Faut pas dramatiser non plus. Mais c'est déstabilisant de perdre ainsi ses racines. Imagine-toi que Wild parte et que tu la reverras plus, car elle doit réaliser X chose loin, après tout ce que vous avez vécu. :/
    Sinon, la création est magnifique. Merci beaucoup. <3<3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blaze Justice
Félin Légendaire
avatar

Perso 1 : Blaze Justice alias BJ / Wind
Perso 2 : Patte Exaltante alias Ichigo / Wind
Perso 3 : Nuage de Vision alias Ayumu / River
Nombre de messages : 2400
Age : 20
Puf :

Night
Miwu


Date d'inscription : 19/11/2010
Points : 2356

Feuille de personnage
Affinité:
But du félin:
Famille:
MessageSujet: Re: Le tourbillon de la vie.    Sam 2 Avr - 18:13


    De rien pour la crea' mais euh... Tu vas la porter ? ^^'
    Ouais ouais, j'ai compris. Pas besoin d'y rajouter Wild' hein. Si tu veux vraiment savoir, je sais ce que ca fait ; elle n'est revenue que deuis peu de temps, parce qu'en fait, elle etait partie. Donc voila quoi. Je te souhaite bonne chance avec ce mec en tout cas, tu lui diras qu'il sait pas ce qu'il rate. ;)
    Ah oui, c'est vrai. Cette fameuse DP6. On me dit que je dois le faire, parce que je sais pas ce que je veux faire plus tard... Meuh bon, on s'en fout, c'est ma life. =P
    Souris a la vie my Rebelote <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Trafalgar Star
As des Chats
avatar

Perso 1 : Patte d'Eden, Vent.
Perso 2 : Eclat de Flamme, Rivière.
Perso 3 : Coup de Foudre.
Nombre de messages : 3563
Age : 20
Puf :
Nami.
Ou Flame.




Date d'inscription : 02/07/2009
Points : 4170

Feuille de personnage
Affinité:
But du félin:
Famille:

MessageSujet: Re: Le tourbillon de la vie.    Sam 2 Avr - 20:17

    Ok. Désolé.
    Ah, toi aussi on t'a fait le coup ? J'lai ais envoyés boulés. x)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blaze Justice
Félin Légendaire
avatar

Perso 1 : Blaze Justice alias BJ / Wind
Perso 2 : Patte Exaltante alias Ichigo / Wind
Perso 3 : Nuage de Vision alias Ayumu / River
Nombre de messages : 2400
Age : 20
Puf :

Night
Miwu


Date d'inscription : 19/11/2010
Points : 2356

Feuille de personnage
Affinité:
But du félin:
Famille:
MessageSujet: Re: Le tourbillon de la vie.    Sam 2 Avr - 20:59


    Moi pareil. Au fait, j'adore ta signa'. //SBAFF// Nan serieux, en ce moment, chuis fier de ce que je fais... Alors je le dis tout haut out fort. //RESBAFF// *C'est ta vie mec*.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Étoile Sismique
Félin connu
avatar

Perso 1 : Seth
Perso 2 : Etoile Sismisque [O]
Perso 3 : Narcisse des Ondes [T]
Nombre de messages : 501
Age : 21
Puf :


.•. Seis'





Date d'inscription : 11/07/2010
Points : 532

Feuille de personnage
Affinité:
But du félin:
Famille:

MessageSujet: Re: Le tourbillon de la vie.    Sam 2 Avr - 23:33

  • Oh Piix...
    Je ne savais pas que tu allais si mal. Pourquoi tu ne m'as pas envoyé de messages? Tu sais pourtant que je serai toujours là pour toi. Je sais que je suis un peu comme un courant d'air en ce moment mais je tiens à savoir si tu vas mal. J'espère que tu me considères toujours comme ton amie... Si jamais tu as besoin: SMS et Mails! J'imagine que Papal' ou Sanka' sont surement de meilleures confidentes que moi mais... Mais rien en fait.

    Puisque l'on est dans les confidences... Je ne comprends pas ce que tu ressens. Je ne suis jamais sortie avec un mec. J'en ai aimé un de toutes mes forces... pour qu'il finisse par sortir avec ma meilleure amie. J'ai mis très longtemps à l'admettre et surtout à l'oublier. Cette année encore, je suis tombée amoureuse alors que c'était ce que je redoutais le plus. Je sens comme des milliers de papillons dans mon ventre quand je le vois, mes joues s'enflamment... Mes amies ne comprennent pas. Je ne lui ai jamais parlé, je ne sais même pas s'il sait que j'existe. Pourtant je ressens quelque chose de fort, trop fort. Je n'ai pas de conseils à te donner, je n'en ai même pas pour moi même.

    Si jamais tu as encore besoin de moi, Mp illico.

    Bisous
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le tourbillon de la vie.    

Revenir en haut Aller en bas
 
Le tourbillon de la vie.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Double mentor [pv Nuage de Douceur, Tourbillon de Flamme]
» Tourbillon d'amour ?
» Tourbillon des vents marins
» La récolte du tourbillon.
» Le tourbillon de la vie [ PV Jon Snow ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: 
Là où l'on se rencontre...
 :: Le gîte :: Archives du gîte
-
Sauter vers: