AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 J'ai toujours voulu courir dans un champs de blé. [Geekeuse ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
N u a n c e
Félin Légendaire
avatar

Perso 1 : Sankara
Perso 2 : Poussière d'étoiles, Vent.
Perso 3 : Jouvence des Ombres, Ombre.
Nombre de messages : 1961
Age : 21
Puf : Sanka' ou bien Sankara tout simplement.


Date d'inscription : 28/05/2010
Points : 2254

Feuille de personnage
Affinité:
But du félin:
Famille:

MessageSujet: J'ai toujours voulu courir dans un champs de blé. [Geekeuse ]   Dim 17 Avr - 20:17

Poussière d'Étoiles.


La vraie liberté, c'est de pouvoir repousser très loin les limites de sa liberté.








Le soleil était à peine levé lorsque le félin au pelage ébène taché de roux et de blanc émergea de la tanière des guerriers. Il n'avait jamais été un grand dormeur et trouvait idiot, lorsqu'il faisait beau, de rester cloitrer à l'intérieur. La nature était si belle à regarder qu'il ne s'en lassait jamais. Très tôt le matin, régulièrement, il observait la nuit céder la place au jour, la lune s'effacer pour laisser la scène au soleil. Il aimait sentir les puissants rayons réchauffer son pelage. Ou encore que le vent ébouriffe son pelage sombre. Que les feuilles mortes s'envolent en un tourbillon brun. Tout ça sous ses yeux émerveillés. Il était un amoureux de la nature, un sentimental, il trouvait idiot de faire couler le sang, à quoi ç servait à part à salir les paysages ? Et les touffes de poils arrachées, à quoi nous étaient elles utiles à part coiffer le sol ? Poussière d'étoiles était un pacifiste. Il aimait le calme, la sérénité. Il aimait tout autant les rires, les sourires et les cris gais. Il ne cessait de se répéter qu'un bonne paire de griffes ne servait pas à grand chose à part pour manger, déchirer les peaux coriaces des proies. Ces griffes à lui n'avaient servit qu'une fois. Lors de son affrontement avec Tornade d'Azur. Ils s'étaient battus puis finalement avaient trouvé un terrain d'entente et s'étaient réconciliés en quelques sortes. Poussière d'étoiles sentit son coeur se serrer quand il pensa au mot amitié. Mis à part Ange Des Glaces, il n'avait réellement pas d'amis. Il y avait bien Menthe Glaciale, la guerrière du même clan que lui mais elle ne lui parlait presque plus, ils avaient été assez proche il y a longtemps, mais c'était avant, maintenant, ils se croisaient, échangeaient un sourire et continuaient leurs routes séparées. Et à présent il se sentait seul, seul dans son propre clan. Ange Des Glaces vivait dans un autre clan et le simple fait de ne pas l'avoir près de lui à longueur de journée, le simple fait de pas voir naitre des sourires sur son visage tous les matins, de ne pas voir ses paupières se fermer le soir, toutes ces choses anodines le rendaient malheureux. Il avait besoin d'un soutien, besoin d'une épaule, besoin d'un pilier, oui, mais qui saurait lui donner ?

Il avait quitté le camps très tôt, avec pour but de se dégourdir les pattes. Des fourmis avaient envahis ses coussinets, lui rappelant que cela faisait bien longtemps qu'il n'avait pas couru. Il se lança alors dans une allure confortable, ni trop rapide, ni trop lente. Depuis quelques jours, il n'avait plus de temps à lui, ces apprentis et leurs entrainements lui occupaient ces après midi. Pour une fois qu'il n'était pas aux côtés d'Ange Des Glaces, il pouvait se libérer des stress de sa vie de guerrier. Juste se sentir libre quelques instants, sentir le vent fouetter son visage, et rire, rire encore et toujours. Un sourire éclaira ses babines, il accéléra l'allure, perdu dans ses pensées. Pour une fois, il n'essayait pas de résoudre un quelconque problème, il ne voulait pas trouver une quelconque solution, non, il pensait au bonheur. Il pensait à cette ivresse qui l'envahissait lorsqu'il prenait de la vitesse. Ses coussinets frappaient le sol dans un rythme doux. Les yeux semi clos, il galopait, avalant les sentiers caillouteux. Soudain, il se retrouva devant une barrière de brins de blé. Les plantes jaunies s'élevaient à deux têtes de plus que lui, créant une barrière qui semblait infranchissable. Amusé, le félin y pénétra en douceur, le blé s'écartait et se pliait sous ses pas. Se frayant un chemin, il orienta sa tête vers la toison azurée et la fouilla de ses prunelles opales. Sa sœur et sa mère étaient-elles là haut ? Le regardaient-elles, un sourire aux lèvres, se réjouissant de son bonheur ? Poussière d'Etoiles poussa un petit soupir perdu et baissa le regard. Le champs s'étendait à perte de vue. Rien d'autre que du jaune, mi-écaillé, mi-vert, ce jaune qui inspirait la renaissance, le renouveau. La beauté du lieu l'époustoufla, il ne l'avait jamais remarqué, mais ce champs était magnifique. Les épis semblaient être alignés en rangées égales, cela donnait une impression de propreté, un paysage calme et rangé. Tout ce qu'il aimait. Soudain, il se figea. Parmi les épis lointains, beaucoup bougeaient. La chose se déplaçait rapidement, les brins s'écartaient pour se refermer ensuite. Le mâle se campa sur ses quatre pattes. L'idée de ne pas savoir qui allait débarquer, là, devant lui le fit frissonner. Cette journée avait trop bien commencer pour finir en bain de sang. Quelques queues de renard les séparaient maintenant. Son souffle se fit plus court et son coeur battit plus vite dans sa poitrine. Lorsque Amalgame des Sentiments débarqua, les oreilles pointées en avant, Poussière d'étoiles cru qu'il allait éclater de rire. Ce guerrier du même clan que lui et pourtant inconnu lui avait fait une peur bleue. Le mâle au pelage semblable à une nuit étoilée soupira discrètement et lança au visiteur :

" - Cette endroit est magnifique, mais ... il est également emplit de mystères, ne trouve-tu pas ? "





Dernière édition par Petite Lubie le Mer 20 Avr - 15:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rêve du Cannabis
Félin Légendaire
avatar

Perso 1 : Rêve du Cannabis/ Tonnerre
Perso 2 : Silence de la Lutine/Solow
Perso 3 : Petite Immortelle/Rivière
Nombre de messages : 1381
Age : 20
Puf : PaSs or N'O for Everybody
-Peperle for Interrupteur
- Perl'd'O for Titeperle
- Pass-tich for galaaaxie
- Perlichou for préciiieuse
- Ma swiissesse for ma N'aubép'
- Muraille pour l'Ancêtre


Date d'inscription : 16/04/2010
Points : 1513

Feuille de personnage
Affinité:
But du félin:
Famille:

MessageSujet: Re: J'ai toujours voulu courir dans un champs de blé. [Geekeuse ]   Mar 19 Avr - 10:08

-- Amalgame de Sentiments --




    Le soleil se pointa timidement au dessus de la forêt puis, prenant un peu d'assurance, darda ses rayons d'or sur le monde. Un fin rai de lumière passa dans l'ouverture de la tanière des guerriers et auréola de lumière une silhouette qui ouvrit un oeil turquoise, le referma puis le rouvrit. Le félin se dressa et enjamba les autres guerriers en essayant d'en shooter le moins possible sur son passage. Mais d'après les grognements s'élevant du sol, il n'était pas très doué pour ça...

    Amalgame de Sentiments sentit de la lumière derrière ses paupières. Il ouvrit ses yeux puis cilla, aveuglé. Il se leva et enjamba ses camarades de clan avant de sortir au grand air. L'air tiède lui fit du bien. Il n'en pouvait plus de la saison froide. Le camp était quasiment désert à l'exception d'un ou deux guerriers. Il s'approcha du tas de gibier et en préleva une grive. Il n'avait pas vraiment faim mais il avait vraiment envie d'une grive. Il enterra soigneusement les os et partit. Pour faire quoi? Il n'en savait vraiment rien. Il aimait bien aller comme ça se promener à l'aube; en général, c'était à ce moment de la journée que la nature révélait ses secrets. Le soleil à peine levé nimbait d'or les champs de blé et les plantes étaient recouverte d'une fine résille de perles brillantes semée la nuit. Lorsqu'il était petit, Ama croyait que c'était des larmes d'étoiles. Maintenant, il savait que ce n'était pas vrai mais il aimait encore le croire. Ça rendait la chose plus belle à voir. Il se fichait bien de ce que les autres en pensait. Il pouvait croire à ce qu'il voulait après tout! Seuls les sérieux et les grognons ne peuvent voir la magie qui enrobe la nature. Or lui il était un imbécile et donc le mieux placé pour voir ce genre de chose. Une brise fraîche se leva et il tendit la tête en direction de la voûte céleste où brillaient encore une ou deux étoiles pour mieux sentir le vent sur sa figure. Il aimait cette sensation de liberté et de plénitude. Il aurait pu rester ainsi toute la journée mais il fit plutôt demi-tour et s'enfonça dans les territoires. Il marcha ainsi un moment, perdu dans ses pensées. Il grimpa sur des collines surplombantes et observa la lande depuis son perchoir. Avec le soleil rose et brouillé en fond elle était si belle... Un sourire de bonheur fendit son visage et il ferma les yeux, sentant juste les caresses des rayons chauds de l'astre sur son visage. Il se roula sur le sol, dans la rosée et en ressortit trempé mais heureux comme on ne peut l'être juste lorsqu'on repousse son stoïcisme et qu'on se laisse aller. Il fixa le ciel où se dégradaient du bleu et du rose et se mit à rire. Pas un rire sardonique et terrifiant. Pas un ricanement méchant. Pas non plus un gloussement mais un rire. Un vrai. Un rire qui ressemblait à un tintement de grelots. Ça faisait tellement longtemps qu'il n'avait plus ris comme ça aux éclats... Il reprit sa marche et ses pas le conduisirent vers les champs de blé. Il regarda l'étendue d'or à ses pattes et resta en admiration. Le vent faisait légèrement onduler les épis en des vagues mordorées. Le soleil les faisait luire. C'était si beau... comment pouvais-t-on ne pas s'arrêter et contempler lorsqu'on passait à côté d'une telle merveille? Il s'enfonça entre les tiges et apprécia la sensation de sécurité que lui procuraient les épis. Il respira un grand coup; l'air sentait la vie et le renouveau. Une souris passa à ses pieds mais il ne tenta pas un geste pour l'attraper. Il ne voulait pas souiller cet endroit presque sacré à ses yeux. Le sang avait déjà bien assez d'endroits pour être versé et celui ci n'en ferait pas partie. La vision fugace d'un champ de blé écarlate le fit frémir. Non. Il ne fallait pas que ça arrive. Jamais. Pas tant qu'il serait vivant. Il s'allongea dans les épis, le regard tourné vers l'azur. Il aurait pu s'endormir tant il était confortablement installé ici mais ne le fit pas. Il se leva plutôt et continua sa route sinueuse entre les épis. Soudain, il émergea à l'air libre. Il n'avait pas remarqué que le champ était fini, pas plus qu'il n'avait remarqué le félin couleur de nuit qui se tenait devant. Il eut un mouvement de recul puis se ressaisit: c'était tout simplement Poussière d'Etoile. Un chat de son clan qu'il ne connaissait pas très bien. Mais ce dernier ne semblait pas hostile et il lui lança un regard amical.

    -"Cet endroit est magnifique, mais... il est également emplit de mystère ne trouves tu pas?"

    De nature sociale, Amalgame s'engagea tout de suite dans la conversation. Il trouvait déjà ce félin sympathique.

    -" Eh bah....oui assez. En plus vu qu'il fait beau il est encore plus joli. Heureusement que je suis partit plus tôt du camps ce matin sinon j'aurais loupé quelque chose. Puis, afin de rassurer l'autre, il lui adressa un sourire. Tout de suite, il vit qu'il s'était fait un ami.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forest-cats.forum-actif.net/
N u a n c e
Félin Légendaire
avatar

Perso 1 : Sankara
Perso 2 : Poussière d'étoiles, Vent.
Perso 3 : Jouvence des Ombres, Ombre.
Nombre de messages : 1961
Age : 21
Puf : Sanka' ou bien Sankara tout simplement.


Date d'inscription : 28/05/2010
Points : 2254

Feuille de personnage
Affinité:
But du félin:
Famille:

MessageSujet: Re: J'ai toujours voulu courir dans un champs de blé. [Geekeuse ]   Jeu 21 Avr - 19:47

Poussière d'Étoiles.






Sunshine.







Le chat en face de lui s'agita quelques secondes avant d'avoir un mouvement de recul. Alors quoi, il faisait peur maintenant ? Poussière d'étoiles sentit un rire remonter dans sa gorge, il laissa échapper un petit soupir amusé puis concentra son attention sur l'inconnu. C'était un frêle félin, un gringalet. Son pelage roux flamboyant qui cramait sous les rayons du soleil était plaqué contre ses épaules fines. Ses prunelles grandes ouvertes et ses pupilles dilatées lui donnaient un air innocent et incompris. Ses oreilles étaient rondes, telles celles d'un chaton. Poussière d'étoiles eu un sourire amusé et confiant. Ce chat dégageait une sympathie flagrante, lorsqu'il croisait son regard, il voyait ses étoiles qui brillaient dans ses yeux et ne pouvait que sourire. Le mâle au pelage étoilé esquissa un sourire joyeux, le visage du mâle roux et crème lui plaisait. Le guerrier du Vent observa la toison étoilé, le ciel était d'une couleur azurée. Il n'y avait que le soleil, surplombant de tous ses rayons la plaine jaunies. Aucunes étoiles visibles. Le bleu était bien trop profond pour qu'un petit astre angélique puisse s'y trouver.

-" Eh bah....oui assez. En plus vu qu'il fait beau il est encore plus joli. Heureusement que je suis partit plus tôt du camps ce matin sinon j'aurais loupé quelque chose."

La voix et les paroles du chat se contrastèrent avec l'image que le félin ébène s'était fait de son camarade. Amalgame des Sentiments lui paraissait plutôt gamin, plutôt insouciant. Les yeux de son interlocuteur pétillèrent vivement. Poussière d'étoiles regarda, sous ses yeux, le félin se transformer. Ses muscles se détendirent et il ouvra ses traits, la confiance plana quelques secondes entre eux puis s'installa. Ponctuant sa phrase d'un sourire, le mâle observa Poussière d'étoiles. Ama avait raison, imaginons que ce matin, il ne s'était pas levé. Il aurait raté la couleur or des épis lorsque le soleil si frotte, il aurait raté l'azur perçant du ciel vers les coups de midi, il aurait raté les légères bourrasques rafraichissantes en fin d'après midi, il aurait raté tellement de choses ... Mais heureusement il s'était levé, avait émergé de sa tanière et s'était rendu ici. Ici, l'endroit le plus magnifique et lumineux des terres du Vent. Poussière d'étoiles regarda le visage lumineux du félin rouquin et sourit de plus belle. Il savait qu'il s'était fait un nouvel ami. Le mâle au pelage semblable à une nuit étoilée s'assit de nouveau, fouillant de ses prunelles opales les pupilles de l'autre. Ils étaient du même clan mais ne s'étaient vraiment jamais parlé. Poussière d'étoiles se rendit compte soudainement qu'il était certainement et honnêtement passé à côté d'une amitié. Amalgame des Sentiments avait l'air si sympathique et apprécié dans le clan, comment avait-il pu faire l'erreur de ne jamais lui adesser la parole ? Le mâle ouvrit grand les yeux, et épousseta un instant son épaule, du bout de sa queue. Son pelage étaitd'une propreté qui n'avait d'égal, pour cause, il avait passé tuote la soirée d'hier à le nettoyer. Content de son travail, le félin reporta son attention à son futur ami et planta ses prunelles dans les yeux d'améthistes de l'autre. De sa voix parsemée de malice, il s'exclama, un sourire figé sur les babines.
"- Je me sens bête de ne jamais t'avoir parlé, j'ai l'impression de moi aussi avoir raté quelque chose ..."



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rêve du Cannabis
Félin Légendaire
avatar

Perso 1 : Rêve du Cannabis/ Tonnerre
Perso 2 : Silence de la Lutine/Solow
Perso 3 : Petite Immortelle/Rivière
Nombre de messages : 1381
Age : 20
Puf : PaSs or N'O for Everybody
-Peperle for Interrupteur
- Perl'd'O for Titeperle
- Pass-tich for galaaaxie
- Perlichou for préciiieuse
- Ma swiissesse for ma N'aubép'
- Muraille pour l'Ancêtre


Date d'inscription : 16/04/2010
Points : 1513

Feuille de personnage
Affinité:
But du félin:
Famille:

MessageSujet: Re: J'ai toujours voulu courir dans un champs de blé. [Geekeuse ]   Ven 29 Avr - 20:49

--Amalgame de Sentiments--







    Le chat sembla le fixer un moment, pensif aussi Amalgame prit le temps de le détailler sous toutes les coutures: c'était un chat ébène au pelage constellé de petites taches rousses. Constellé...c'était bien le mot. L'on pouvait voir sur ce pelage d'encre le reflet exact de la toison argentée. Avec un poil pareil il l'aurait plutôt vu guérisseur mais la vie étant ce qu'elle est on ne pouvait rien y changer et puis de toute façon ça changeait rien à l'affection que sa conscience lui portait. Il soutint son regard azuré et lui refit un sourire, l'un de ces sourires niais et bêtes mais si gentils... Poussière d'Etoile lui répondit alors:

    -" Je me sens bête de ne jamais t'avoir parlé, j'ai l'impression de moi aussi avoir raté quelque chose ..."

    Sans prendre le temps de réfléchir, Amalgame lança l'une de ses célèbres phrases à côté de la plaque:

    -"Tu sais, c'est pas grave si une souris t'as échappée lorsque tu chassais. Moi aussi ça m'arrive!

    L'autre le fixa avec un étonnement non dissimulé. Si le félin roux et crème avait pu rougir, il l'aurait fait. Mais qu'est ce qu'il était allé raconter là? Une souris? Il avait une aptitude étrange de dire n'importe quoi lorsqu'il ne pensait pas avant. C'est ce qui le faisait passer pour un crétin pour le Clan du Vent. Il n'avait jamais comprit d'où ça venait. Il tenait ça depuis tout petit. Sa mère était morte en mettant bas mais d'après les témoignages de ses compagnons de Clan elle était plutôt quelqu'un de posé et de réfléchi. Ça devait venir du père alors... Son père... Personne ne le connaissait mais tout le monde savait qu'il n'était pas tout à fait le compagnon de sa mère. Pas du tout en fait. C'était même pas un accident. C'était un viol. Amalgame le détestait et regrettait de ne pas l'avoir connu, histoire de passer ses griffes sur quelque chose. Il trouvait son père monstrueux autant qu'il vénérait sa mère. Mais on ne choisissait pas ses parents et surtout, il lui devait quelque chose: si il n'avait pas abusé de sa mère, lui, Amalgame de Sentiments, ne serait jamais né. Il lui devait au moins ça. Il chassa de sa tête ces sombres pensées et reporta son attention sur son nouvel ami. Ce dernier le considérait toujours avec étonnement. Il essaya donc de se rattraper. Il ne voulait pas passer pour un débile tout le temps quand même!

    -" Hum...rien, n'écoutes pas ce que je dis vu que c'est toujours du n'importe-quoi. Je réfléchis pas trop pour ce genre de chose en général et je suis toujours à la masse. J'ai compris maintenant ce que tu voulais me dire. Je croyais que t'avais loupé une souris! S'esclaffa-t-il. A propos de souris ça te dis d'aller chasser un peu? On ne va quand même pas rester trois heures devant ce champ de blé le ventre vide!"

    Le borborygme que lança son estomac vide souligna ces propos d'un trait très net, ce qui fit retentir un nouvel éclat de rire dans la gorge du félin orangé.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forest-cats.forum-actif.net/
N u a n c e
Félin Légendaire
avatar

Perso 1 : Sankara
Perso 2 : Poussière d'étoiles, Vent.
Perso 3 : Jouvence des Ombres, Ombre.
Nombre de messages : 1961
Age : 21
Puf : Sanka' ou bien Sankara tout simplement.


Date d'inscription : 28/05/2010
Points : 2254

Feuille de personnage
Affinité:
But du félin:
Famille:

MessageSujet: Re: J'ai toujours voulu courir dans un champs de blé. [Geekeuse ]   Sam 30 Avr - 20:13

Poussière d'Etoiles.

Puisque ma peau est la seule que j'ai, et que bientôt mes os seront dans le vent.









Muzicons.com




-"Tu sais, c'est pas grave si une souris t'as échappée lorsque tu chassais. Moi aussi ça m'arrive !

L'incohérence des paroles de son interlocuteur décrocha un sourire au matou constellé. Pourquoi lui sortait-il une ânerie pareille ? Amusé, Pouss' lui lança un regard amusé et étonné. Amalgame avait l'air d'être un chat adorable, vif, et remplit d'humour et de vie, oui, mais ne semblait -il pas un peu niais et naïf ? Pouss' ignora cette vulgaire voix qui osait juger son ami. Non Amalgame devait se tromper, ou avait mal interprété les paroles de Poussière d'étoiles. Ou alors il était complètement fou à lier. Le mâle au pelage ébène se surprit à reculer de quelques queues de renards. Non, mais, que se passait-il ? IL ne fallait pas avoir peur d'un chat comme Amalgame des Sentiments. Ce n'était qu'un grand enfant. Pouss' lui jeta un regard courroucé avant de se rassoir précipitamment. L'idée de souris avait réveillé son ventre. Un gargouillement sonore et régulier se fit entendre. Gêné, le mâle du Vent le cacha aux oreilles de l'autre. Ama' semblait préoccupé par autre chose et ne regardait même pas son ami de clan. Poussière d'étoiles ne s'en indigna pas, il avait appris par la suite, que chaque personna a sa façon à lui d'être poli. Il y'en a , pour prouver leur loyauté et politesse, se courbent dans tous les sens. Il y 'en a qui simplement remercie la personne à chaque fin de phrase. Il y en a qui se contente de prendre la grosse tête, de vanter leur propres qualités, et qui trouvent ça poli. Et puis, il y a la catégorie d'Amalgame, celle où les félins semblent absents. Comme-ci ils se soumettaient à l'autre tout en gardant leur dignité et sagesse. Seulement, après les futiles paroles qu'il venait de sortir, Poussière d'étoiles douta qu'Ama possédait de la sagesse. Oh, et puis, c'était tout de même un très bon chasseur respecté dans le clan, alors il ne pouvait se permettre de le juger comme tel.


-" Hum...rien, n'écoutes pas ce que je dis vu que c'est toujours du n'importe-quoi. Je réfléchis pas trop pour ce genre de chose en général et je suis toujours à la masse. J'ai compris maintenant ce que tu voulais me dire. Je croyais que t'avais loupé une souris! A propos de souris ça te dis d'aller chasser un peu? On ne va quand même pas rester trois heures devant ce champ de blé le ventre vide!"

Poussière d'étoiles poussa un soupir de soulagement qui ne fit pas dans la discrétion. Il avait eu peur que son ami soit vraiment un crétin. Mais non, ce n'était que de l'inattention. L'idée de se remplir le ventre plu au guerrier du vent qui se leva aussitôt. A cet instant, un grondement retentit, et en un regard, le félin ébène comprit que ce n'était autre que le ventre d'Amalgame des Sentiments. Poussière d'étoiles en fut ravi, il n'était pas seul, affamé, dans son cas. Le félin au pelage parsemé de minuscules tâches semblables à des étoiles dans la toison nuptiale eu un sourire amusé. Il opina du chef et s'apprêta à dévaler le sentier qui longer le champs doré de blé. La faim lui tordait le ventre, mais il était heureux. Le gibier ne manquait pas en cette saison, et si ils avaient de la chance, ils pourraient, à deux, ramener assez de proie pour la moitié du camps. Les chatons se contentant de peu, il serait facile d'au moins nourrir les reines de la pouponnière. Le mâle à la toison sombre sentit un frisson le parcourir. Il y a peu, il avait eu des chatons. Sa compagne vivait au clan du Tonnerre. Il savait que trahir ainsi son clan était déloyal mais l'amour qu'il éprouvait pour la magnifique femelle écaille était trop intense et précieux pour y renoncer. De plus, ils avaient ensemble fondé une famille.

Retrouvant ses esprits, le mâle du clan du Vent secoua la tête pour chasser ses mauvaises pensées. Il avait bien assez de problèmes pour s'en inventer d'autres. Personne n'était au courant de sa romance secrète, et ce n'était pas aujourd'hui qu'on allait les démasquer. Il bondit alors sur ses pattes musclées par les galopades et lança, amicalement à l'autre.

"- Parfait. Mon ventre crie famine et je pense qu'un ou deux lapins ne déplairaient pas aux reines qui allaitent. "







Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: J'ai toujours voulu courir dans un champs de blé. [Geekeuse ]   

Revenir en haut Aller en bas
 
J'ai toujours voulu courir dans un champs de blé. [Geekeuse ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» J'ai toujours voulu courir dans un champs de blé. [Geekeuse ]
» Quand on s’appelle Preston, on va pas courir dans les bois. Avec un nom pareil il va se faire casser la gueule par un écureuil ! ☆ Dixie
» L U L L A B Y •• faire l'amour dans les champs excite les fleurs.
» Lalala des carottes dans les champs de blé [Claude]
» La liberté c'est comme un petit poney qui court dans un champ

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: 
Archives
 :: Anciens RPS
-
Sauter vers: