AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 FIN

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Chant du Cygne
Félin Légendaire
avatar

Perso 1 : Chant du Cygne ~ River
Perso 2 : Petit Saphir ~ Ombre
Perso 3 : Etoile du Démon ~ Solitaire
Nombre de messages : 2140
Age : 20
Puf : Pinette pour tout le monde

Spoiler:
 


Date d'inscription : 14/10/2010
Points : 2525

Feuille de personnage
Affinité:
But du félin:
Famille:

MessageSujet: FIN   Dim 19 Fév - 0:52

N.uage de C.erise

Du sang. Ici. La. Partout. Une clairière. Baigner de sang. Des corp déchiquetait. Des corps ensanglanter. Des corps familier. Un cri. Une fleur. Une sakura.

De nouveau la sakura. La fleure des cerisier est nommée sakura dans ma famille. Avant je m'appeler Sakura. Mais je ne mérite pas ce nom. Non, pas du tout. Mais un jour je pourras de nouveau m'appeler comme ca. Le jours ou je pourrais le mériter. Le reste de la vision traversa seulement maintenant mon esprit. Le terrible souvenirs refit surface dans ma mémoire. Et je me forca le repousser tranquillement dans un tiroir. Loin pour qu'il ne refasse pas surface. Mais les image terrible de cette journée continue a défiler devant mes yeux. Je frissonna et laissa passer la crise. Puis ouvrit mes yeux sur un monde bien différent de celui dans le quelle je suis née. Un monde rempli d'animaux gentil et sage. Pas comme ce monde qui est rempli de haine et de guerre.
Je me leva. Je me retrouva dans cette tanière pour apprentis et non pas dans la plaine entourer de mes amis et de ma famille. Je secoua mon pelage pour faire tombé les brin de mousse désagréable qui c’était logé dans mon pelage. Je continua par une toilette complète de mon pelage. Lors ce que mon pelage écaille de tortue fut parfaitement propre je sortie de cette tanière. Je préfère dormir a la belle étoiles. C'est seulement dehors que je remarqua que la lune brillait encor haut dans le ciel. Le ciel est indigo et les étoiles brille. Je suis la seul réveiller au milieu de la nuit.... super! Pfff....
Je décida de ne plus dormir. Si c'est pour refaire ce rêve réelle horrible, non merci. Je me dirige donc vers la sortit. Je traverse le territoire jusqu'au Vagabondage des Lucioles. Un endroit magnifique en pleine nuit. Les millier de lucioles vole ici et la éclairant la prairie. je me sens seul et je suis seul. Cette endroit m’apaise. Il me réconforte il me fait penser au passer. Au passer.
Et voila. Je pleure. Ca me ressemble pas mais c'est plus fort que moi. Je pleure, le plus possible. Les larmes coulent le long de mes joues blanche. La lumière des luciole les fait brillet. Puis je commence a chanter.

Une mélodie bleu,
traverse le ciel,
elle s'envole au loin,
a travers les galaxies,
n'oublie surtout jamais de me regarder dans les yeux,
n'oublie surtout pas ca,
notre force est la,
dans les cieux,
il y a quelque part,
quelqu'un dont l'amour,
dont les mots résonne,
en moi bien plus fort que tout,
quelqu'un qui me rend fort quoi que je fasse ou que je sois,
quelqu'un qui pour toujours,
m'aimera...


Dernière édition par Nuage de la Passion le Sam 30 Juin - 11:39, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Autumn
Félin Légendaire
avatar

Perso 1 : Petite Aquarelle # River
Perso 2 : Autumn # Wind
Perso 3 : L'Ancêtre # Solitary
Nombre de messages : 1231
Age : 18
Puf : Emy for tout le monde
POUET L'ÉCLAIR ! for tous les cinglés du QPUC
You:
 

Date d'inscription : 24/03/2010
Points : 1444

Feuille de personnage
Affinité:
But du félin:
Famille:

MessageSujet: Re: FIN   Dim 19 Fév - 23:06

  • Autumn
    Vis ta vie au jour le jour et tu verras qu’à la fin, tu en seras heureux…




    Parfois la vie n’est pas un long fleuve tranquille. Parfois, c’est une rivière tumultueuse, qu’on a peur de franchir. Alors on reste en arrière et on regarde avec appréhension. Les plus téméraires s’y engagent bravement. Ils ont peur. Mais ils la surmontent. Et ils réussissent. Même s’ils reviennent au point de départ. Ils continuent, encore et toujours. Maintenant, c’est ton tour…

    J’avais chaud. Je sais, c’est un comble puisque c’est la saison des feuilles mortes. Mais j’avais chaud. Je sortis de la tanière des guerriers, inspirant à fond l’air frais. Cela me calma. Je m’allongeai dans la neige, méditant paisiblement à ma vie. J’aimais énormément mon Clan, et je souhaitais par-dessus tout qu’il soit fort. C’est pour cela que j’espérais bientôt avoir un apprenti. J’en prendrais d’ailleurs un deuxième avec plaisir.

    Me roulant dans la neige, j’eus l’impression de redevenir une chatonne. M’immobilisait. Le dos collé au sol, j’observais la Toison Argentée. Bon nombre de chats dans mon Clan ne croyaient plus à nos ancêtres. Cela me fendait le cœur. Car je savais, moi, qu’ils étaient là, tout près de nous, cherchant à nous faire signe. Oui, j’y croyais. Je croyais en nos ancêtres. J’étais certaine qu’ils étaient heureux de voir que quelqu’un ici avait foi en eux.

    Poussant un soupir je me redressai et constatai, amusée, que la neige collait à mes poils. Je faillis me secouer, mais, me disant que cela faisait un bon camouflage pour le moment, je les gardai et m’assis tranquillement. Je revis le moment où, passant d’apprentie à guerrière, je dus veiller sur le camp, seule, dans la nuit. J’étais un peu effrayée au départ mais, voyant que tout se passait bien, je m’étais rapidement détendue.

    Soudain, un bruit me fit sursauter. M’aplatissant dans la neige, je priais pour que l’intrus ne me repère pas. Nuage de Cerise sortit de la tanière des apprentis. Je me détendis. Me souvenant qu’elle n’avait plus de mentor, je souris tristement. La jeune chatte sortit du camp en douce. Je fronçai le museau. A ce que je sache, elle n’en avait pas le droit. Pas en pleine nuit. Décidée à voir ce qu’il se passait, je la suivis à distance.

    Elle trottina jusqu’au Vagabondage des Lucioles. C’était un endroit que j’aimais beaucoup, particulièrement la nuit. Des lucioles, par milliers, illuminent cette partie de notre territoire. Reportant mon attention sur Nuage de Cerise, je la vis pleurer. Cela me fendit le cœur. Avec la douce lumière, cela les rendait brillantes. Et elle chanta. J’écoutais en silence sa voix magnifique.

    Les larmes aux yeux, je m’approchai doucement d’elle. Lorsque je ne fus qu’à une longueur de queue de souris, j’inspirai un grand coup pour ne pas fondre en larmes. Je m’assis à côté d’elle et posais le bout de ma queue sur son épaule. Une luciole passa près de mon museau. Petite lumière dorée… Je tournai lentement ma tête vers celle de l’apprentie.

    - Nuage de Cerise… Dis moi ce qui ne va pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chant du Cygne
Félin Légendaire
avatar

Perso 1 : Chant du Cygne ~ River
Perso 2 : Petit Saphir ~ Ombre
Perso 3 : Etoile du Démon ~ Solitaire
Nombre de messages : 2140
Age : 20
Puf : Pinette pour tout le monde

Spoiler:
 


Date d'inscription : 14/10/2010
Points : 2525

Feuille de personnage
Affinité:
But du félin:
Famille:

MessageSujet: Re: FIN   Jeu 8 Mar - 17:49

N.uage de C.erise

[center]

Nuage de Cerise… Dis moi ce qui ne va pas.


Je sursauta. Je ne l'avait pas entendu s'approcher. Elle etait assise a côter de moi pourtant. Sa tête rousse tourner vers moi. Soudain, tout soudainement une chanson vieille comme le monde refit surface dans ma mémoire. Je me mit a la chanter dans ma tête:

Enfin je deploie mes ailes
mais la pluie les abîme
elle son grande elle son si belle
malgré ca je déprime
Je me sans seul dans le vent, le froid dans se triste infini
je tombe dans l'oublie...
je cherche une terre ou aller
terre d'asile et d'aceuil
un pays vierge et parfait
sans tristesse et sans deuil...
et je m'élance en espérant avoir la force d'y arriver
puisse mais ail me porter et me guider vers cette terre désirée
sailler je m'envole je voie la lumiere enfin je suis tranquille
adieu ma tristesse adieu ma colère adieu...

Une luciole ce posa sur mon petit nez rose. Je sursauta et me rappella que Autumn etait la. Honte de l'avoir oubliée j'essaya de me rattraper en lui répondant:

Je... C'est mon passée tu sais? J'essaye de l'oubliée mais ca ne vas pas car les images tourne dans ma tête et me passe et repasse devant les yeux, ca devient engoissant et je ne peux pas m'imaginer avoir abandonnée ma famille même.... même si elle était deja morte. J'ai au moin abandonnée mes compagnon.

Je fut incapable de dire un mot de plus. Ma voie tremblait, mes yeux était mouiller de larmes. Je les ferma délicatement pour pouvoir revoir les visage de se que j’aimai. Les larmes coulère le long de mes joue au pelage blanc. Je revis leur visage. Ma mère, mon chef, Henri alias l'ancêtre, Pomme, mon père. Juste apres l'image de leur visage d'autres images les remplacée. Ceux de leur corps, déchiqueter, ensanglanter. ils etait mort, je ne peux rien y faire mais il veille sur moi depuis les étoiles. C'est clair que ce ciel et remplit des ancêtre du clan des étoiles, enfin je crois que ca s'appelle le clan des étoiles. Bref, je suis sur que les ancêtre des clans on fait une place pour une partie de nos ancêtre. Ceux qui on dessider de me suivre. D'autre serons partie sur les trace de Jim ou Delia. Ah Jim et Delia. Je n'aurais pas du faire mes caprice et partire. J'aurais du rester avec eux. Comment est ce que la gentille, la douce, ronde et jamais méchante Delia pourra survivre dans ce monde cruelle? Par contre Jim avec son sal caractère il aura deja trouver un autre troupeau et se serait intégrer. Soudain je repense au vent frais contre mon pelage, c'est presque le même vent que sur ces colline. Je repense aux chevaux. Aux loups. Aux Aigles. Qui on eu la gentillesse de m'aider a trouver les clan. Soudain j'eu une idée.
Je me tourna vers Autumn et lui demanda poliment:

Vous avez des chevaux ici? Des loups ou des aigles?

question bête car les animaux ici son different.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Autumn
Félin Légendaire
avatar

Perso 1 : Petite Aquarelle # River
Perso 2 : Autumn # Wind
Perso 3 : L'Ancêtre # Solitary
Nombre de messages : 1231
Age : 18
Puf : Emy for tout le monde
POUET L'ÉCLAIR ! for tous les cinglés du QPUC
You:
 

Date d'inscription : 24/03/2010
Points : 1444

Feuille de personnage
Affinité:
But du félin:
Famille:

MessageSujet: Re: FIN   Mar 27 Mar - 9:00

    Autumn
    Plic… Ploc… Plic… Ploc…



    Luciole. Petit insecte lumineux. Joyeux. Éphémère.

    Luciole. Un joli nom. Sans passé. Sans présent. Sans avenir.

    Luciole. Qui s’est délicatement posée sur le petit nez rose de l’apprentie.

    Luciole. Je souris doucement. Avec affection. Ces petites bêtes me rappelaient d’agréables souvenirs. Elles se rassemblent toutes pour former un chant. Le chant des lucioles. Empli de joie, de tristesse. Sentiments contradictoires. Simples. Beaux. Tout ce dont on peut rêver pour des petites choses aussi fragiles. Elles m’ont toujours émerveillée. M’émerveilleront toujours. A jamais. Car il y a des choses comme ça, qu’on ne peut oublier.

    Luciole. Cet endroit. Un lieu de fête. Mais aussi un tombeau. Le tombeau des lucioles. Cet endroit qu’elles connaissent toutes. Où elles naissent. Vivent. Et impitoyablement, meurent. Oui… Un bien bel endroit pour mourir… Entourée de ses camarades… Ou pas.

    Luciole. Éphémère.

    - Je… C’est mon passé tu sais ? J’essaie de l’oublier mais ça ne va pas, car les images tournent dans ma tête et me passent et me repassent devant les yeux. Ça devient angoissant et je ne peux pas m’imaginer ayant abandonné ma famille… Même… Même si elle était déjà morte. J’ai au moins abandonné mes compagnons.

    Aucun son ne s’éleva pour troubler le silence respectueux que les damoiselles luminescentes avaient instauré. Plic… Ploc… Une voix qui tremblait. Des yeux emplis de larmes. Qu’elle referma doucement. Les larmes roulèrent délicatement sur ses joues blanches, donnant l’impression de glisser sur la neige. Je ne connaissais pas le passé de l’apprentie. N’avait nullement envie de le connaître. Pas par dégoût, non. Mais je craignais qu’elle ne s’effondre.

    Luciole. Doucement portée par le vent frais qui ébouriffait nos pelages.

    Luciole. Un joli nom. Qui avait désormais un avenir.

    Luciole. Futur nom de ma future fille.

    - Vous avez des chevaux ici ? Des loups ou des aigles ?

    Sa voix. Tremblante. Mais attendant une réponse. Mon regard effleura les doux insectes, tandis que je cherchais dans mes souvenirs. Il y en avait beaucoup. Peu d’importants aux yeux du monde. Tous importants aux miens. Je me glissais silencieusement dans mes pensées, choisissant des mots bien précis. Des mots-clés.

    Autumn marchait doucement vers l’Arbre japonais qui s’élevait au loin. Pas une trace de crainte dans ses mouvements. Ni de curiosité. Elle n’avait pas encore aperçu le chat. Ne l’avait pas encore senti.

    Il était drôlement bien caché. Elle ne le trouva que lorsque sa patte se posa sur son ventre et qu’il ouvrit ses yeux pairs. D’étranges yeux emplis d’une sagesse infinie.

    Le vieux chat s’était levé, imperturbable. Autumn avait retint un hoquet. Non pas de dégoût. Mais d’horreur. De pitié. Ce pauvre ancien avait été martyrisé par la vie. Elle le sentait dans chaque fibre de son corps. Alors elle avança. Posa doucement son museau contre le flanc du matou. L’invitant à se rallonger. Il sourit. Un sourire d’une bonté absolue. Et Autumn se reconnut en lui. Ils s’assirent tous deux.

    - Bien le bonjour jolie demoiselle. Que puis-je faire pour vous ?
    - Pas grand-chose, je le crains. Je suis désolée de vous avoir dérangé.
    - Il n’y a pas de mal. Tu m’a l’air intelligente. Veux-tu connaître les secrets de ce monde ?


    Elle avait hésité. En savoir trop pouvait nous coûter cher, elle le savait d’expérience. Et pourtant, sans vraiment en avoir conscience, elle hocha la tête, les yeux brillants. Le vieux chat sourit de nouveau, et ce sourire illumina le visage décoloré du matou. Il bailla, se trémoussa. Finit par s’allonger. Les yeux fixés dans les siens, Autumn l’imita. Et apprit.


    L’Ancêtre. Un drôle de nom pour une personne d’exception. Un chat plutôt. Il m’avait parlé avec un humour parfois noir de sa vie. Celle auprès des Bipèdes. Celle auprès de son amour. Ce qu’il y avait après ne comptait pas. Selon lui. Je n’avais osé protester, trop captivée par son récit. J’avais eu raison. Cet ancien avait été massacré par la vie. Et je défiais quiconque de prétendre avoir eu une vie plus dure que la sienne.

    - Eh bien… Il y a plusieurs lunes, j’ai rencontré un vieux chat dans la forêt. Il n’a pas vraiment de nom, mais tout le monde l’appelle L’Ancêtre. Et à juste titre. Il m’a longuement parlé de la vie. De la sienne. De celles aux alentours.

    Je me tus un instant. Ma mémoire était désormais sans faille. Je connaissais par cœur chacune des paroles qu’il m’avait offertes. Les avait gravées dans mon cœur. Maintenant, à moi de les transmettre aux chats dans le besoin. Telles avaient été les mots de l’ancien. Aider. Protéger. M’investir davantage dans cette mission qu’était la mienne.

    - Des chevaux… Il y en a dans les environs, mais ils habitent avec les Bipèdes. Les aigles, il y en a beaucoup. Ils sont fiers, libres, et ne connaissent pas de lois. Et sont très dangereux. Malheureusement, nous n’avons pas de loups. Heureusement peut-être. Ce sont les cousins des chiens, ils nous auraient attaqués.

    Logique. Et pourtant, je ne pouvais m’empêcher d’être déçue. Allez savoir pourquoi. Peut-être avais-je envie de rencontrer ces animaux de légendes. Censés nous massacrer jusqu’au dernier. Mais la tentation était forte. Voir ces puissant animaux aux muscles d’acier... Ce serait merveilleux.

    Luciole. Qui s’envole doucement.

    Luciole. Qui s’éteint sans bruit.

    Luciole. Éphémère.



    [Sorry itoo du retard.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chant du Cygne
Félin Légendaire
avatar

Perso 1 : Chant du Cygne ~ River
Perso 2 : Petit Saphir ~ Ombre
Perso 3 : Etoile du Démon ~ Solitaire
Nombre de messages : 2140
Age : 20
Puf : Pinette pour tout le monde

Spoiler:
 


Date d'inscription : 14/10/2010
Points : 2525

Feuille de personnage
Affinité:
But du félin:
Famille:

MessageSujet: Re: FIN   Lun 16 Avr - 15:05

Nuage de Cerise


l'Ancêtre


Tout de suite je commence a avoir honte. Je n'aurais jamais du lui
poser cette question complètement idiote, je suis une idiote...
Mais non, elle ne me regarde pas comme si une deuxième tête avait
poussée sur mes épaule. Elle semble plus top plongée dans ses pensée,
comme si elle y réfléchissait. Je suis sûr qu'il y en a ici, des chevaux
des aigles et des loups, mais surement des différent. Des chevaux
paresseux, des aigles idiot qui ne pense qu'a manger et des loups
qui attaque tout ce qui bouge. J'en suis sûre. Sur cette pensé elle
me répondit:

Eh bien.... Il y a plusieurs lunes, j'ai rencontrer un vieux chat dans la
forêt. Il n'as pas vraiment de nom mais tout le monde l’appelle
l'Ancêtre. Et a juste titre. Il m'as longuement parler de la vie. De la
sienne. De celle au alentours.


Je la regarda longuement tout en digérant ce qu'elle venais de me dire.
L’Ancêtre. Il faut que je le voie. Il pourra surement tout me dire. Il
aura surement une réponse a toute mes question. Avant que je puisse
lui poser ma question elle répond a la mienne:

Des chevaux… Il y en a dans les environs, mais ils habitent avec
les Bipèdes. Les aigles, il y en a beaucoup. Ils sont fiers, libres,
et ne connaissent pas de lois. Et sont très dangereux.
Malheureusement, nous n’avons pas de loups. Heureusement peut
- être. Ce sont les cousins des chiens, ils nous auraient attaqués.


C'est bien ce que je penser. Les chevaux son devenue des esclave.
Les aigles son dangereux. Les loups, il y en a pas. Une idée me
traverse la tête. Je me tourne vers Autumn et lui demande:

Tu m’amène chez l’Ancêtre? Sil te plait!

[Deso du retard et de la nullité!]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chant du Cygne
Félin Légendaire
avatar

Perso 1 : Chant du Cygne ~ River
Perso 2 : Petit Saphir ~ Ombre
Perso 3 : Etoile du Démon ~ Solitaire
Nombre de messages : 2140
Age : 20
Puf : Pinette pour tout le monde

Spoiler:
 


Date d'inscription : 14/10/2010
Points : 2525

Feuille de personnage
Affinité:
But du félin:
Famille:

MessageSujet: Re: FIN   Lun 28 Mai - 8:11

Up?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Autumn
Félin Légendaire
avatar

Perso 1 : Petite Aquarelle # River
Perso 2 : Autumn # Wind
Perso 3 : L'Ancêtre # Solitary
Nombre de messages : 1231
Age : 18
Puf : Emy for tout le monde
POUET L'ÉCLAIR ! for tous les cinglés du QPUC
You:
 

Date d'inscription : 24/03/2010
Points : 1444

Feuille de personnage
Affinité:
But du félin:
Famille:

MessageSujet: Re: FIN   Mar 29 Mai - 0:55

Autumn
Elle semblait déçue. Ce qui me déçut également. Je ne lui avais pas fourni la bonne réponse. Les animaux qu’elle connaissait étaient différents d’ici. Sans doute étaient-ils gentils. Et libres. Mais nous, nos chevaux obéissaient à des Bipèdes sans cœur, nos aigles nous chassaient et volaient nos proies, et il n’y avait aucun loup. De quoi ruiner tous ses espoirs. Elle espérait sans aucun doute retrouver des repères. Hélas, le seul qu’elle pouvait avoir était le fait notoire qu’il y avait des chats. Avec des personnalités différentes, tous plus étranges les uns que les autres, mais c’était tout de même des chats. On allait du sadique au simplet, en passant par le schizophrène, le masochiste, les rares normaux, les casse-cous, les traîtres, et la liste était longue ! Oui, des chats étranges, différents sans doute de ceux qu’elle avait connus. Peut-être que les siens étaient pacifistes. Oups, réflexion stupide. Quoique… Sa famille pouvait être pacifiste. Après tout, ils avaient été assassinés n’est-ce pas ? Donc ce n’était pas forcément leur faute. Voire pas du tout. Quoi qu’il en soit, ce n’était pas de sa faute à elle. Elle devait être triste. Vraiment. Perdre les siens en si peu de temps était une aventure atroce que je ne souhaitais à personne. Bien trop douloureux. Certains en devenaient fous. Mais elle, elle semblait aller bien. Mis à part le fait que j’avais l’impression qu’elle portait sur ses frêles épaules toute la peine du monde. Je regardais au loin, mélancolique. Me souvenant de cette sensation. Si forte…

– Maman ! Maman !

J’hurlais. Je ne pouvais faire que ça. Ma mère, ma tendre et chère mère. Elle se tordait de douleur près du tas de gibier. Les yeux emplis d’horreur, je la voyais gémir, se débattre de plus en plus faiblement. Je ne pouvais plus bouger. Mon regard s’était fixé sur la chatte. Elle hoquetait. La seule pensée qui me vint à l’esprit fut pour elle. Et non pas pour les petits qu’elle portait dans son ventre. Non, eux, à cet instant, je les détestais. Ou plutôt, ils m’indifféraient. Ce qui est bien pire. L’indifférence, c’est pire que tout. Néanmoins, qu’en avaient-ils à faire, eux ? Soit ils vivaient, soit ils mouraient. Mais le destin de ma mère était scellé. Je le voyais aux yeux désolés de notre guérisseuse. Alors je priais. Je priais de tout mon être, de toute mon âme. De tout mon cœur. Je priais nos ancêtres. Priais pour qu’elle soit reçue comme il se devait. Pour que Cœur l’accueille, la guide. J’étais tout juste guerrière et déjà ma mère nous quittait. Je tombai à ses côtés. Sa douleur était mienne. Je la ressentais. La comprenais. Un bref instant, elle ouvrit les yeux et me fixa d’un regard de démente. Nous passâmes un accord tacite que je ne compris pas sur le coup. Puis un voile recouvrit son regard et j’eus l’impression durant un court moment qu’elle m’avait souri et qu’elle était en sécurité. J’entendais des gémissements non loin, et pourtant je ne tournais pas la tête. Ma mère était morte en donnant la vie. Mais mon cerveau ne retenait que la première partie de cette phrase. Ma mère. Morte.

J’étais dans un état second. Je suis presque certaine que j’avais la même lueur de désespoir que Nuage de Cerise. Le même air perdu. En fait, nous n’étions pas si différentes que ça. Nous avions perdu des êtres chers. Ma mère avait toujours été là pour moi. Dans les moments difficiles comme dans les bons. Elle m’a consolée lorsque Cœur est morte. M’a félicitée lorsque je suis devenue apprentie, puis guerrière. Dès que je tournais la tête, je voyais son sourire apaisant. Elle sui était si forte et si sage… Je la croyais invincible. Je ne savais pas à quel point je me trompais. Quand j’y pense, je me dis que j’aurais dû davantage profiter des rares moments d’intimité que nous avions. Hélas, le temps nous a rattrapées. J’ai veillé ma mère durant un jour et une nuit, sans manger ni boire, et encore moins dormir. A l’aube du deuxième jour, la guérisseuse me donna un coup de patte dans le flanc et m’apostropha.

- Debout ! Relève-toi ! Ne te laisse pas abattre ! Tu as toute la vie devant toi ! Que crois-tu qu’elle dirait ?

Ces paroles un peu brutales mais criantes de vérité me frappèrent. Ma mère m’aurait de ne pas m’en faire. Elle avait rejoint les guerriers-étoiles et était en sécurité. Elle était heureuse et veillait sur moi. La vie continuait, je n’avais pas à m’inquiéter. Je devais juste accepter. Accepter. Une chose si dure et pourtant si simple. J’ai accepté. Accompagnée des anciens, j’ai enterré son corps. Retenant mes larmes à chaque instant. Enfin, quand je revins dans ma litière, je n’y tins plus. Je fondis en larmes. Je n’avais plus personne. Du moins le croyais-je. C’est alors que le gémissement me revint en tête. L’esprit fiévreux, je trottinai jusqu’à la pouponnière. C’est alors que je le vis. Une adorable boule de poils sans nom et sans famille. Les reines me lancèrent des regards gênés et je compris qu’il n’avait pas de nom. Et que c’était mon frère. Doucement, je m’approchais de lui et lui léchais le front. Il miaula faiblement et je vis, avec serrement au cœur, qu’il ressemblait énormément à notre mère.

- Tu t’appelleras Patte de Caramel, murmurais-je.

J’avais perdu ma mère, mais j’avais gagné un frère. La vie continuait son cours immuable.


- Tu m’amènes chez L’Ancêtre ? S’il te plaît !

La voix joyeuse de l’apprentie me fit relever brusquement la tête. En un instant, j’étais revenue un an en arrière. Je tentais de coordonner mes pensées. L’Ancêtre. Euh… Le vieux chat rabougri et joyeux dont je lui avais parlé. Que faisais-t-il en ce moment ? La compagnie des autres le dérangeait-il ? Que penserait-il de cette nouvelle invitée aux questions multiples ? J’ouvris la bouche. La refermais. Je ne savais pas quoi faire. J’étais démunie. Gênée, je regardais au loin et tentais de me souvenir de l’endroit où je l’avais rencontré. L’arbre japonais. Mais y serait-il encore ? Tant de questions qui seraient peut-être sans réponses. Je soupirai.

- Eh bien je ne sais pas si le moment est bien choisi pour une visite nocturne. Lorsque je l’ai vu, il était à l’Arbre Japonais. Tu pourras tenter d’y aller. Mais une autre fois. Laissons-le dormir, ça vaudra mieux. Tu as remarqué comme les Anciens sont de mauvais poil lorsqu’on les réveille ? demandais-je d’un ton taquin.

Oui, elle pourrait toujours y aller plus tard. Après tout, rien ne l’empêchait. Je me mordillais la lèvre puis…

- Je peux t’aider pour autre chose ?

Voilà. C’était dit. Je voulais l’aider. Plantant mon regard dans le sien, je lui lançai un sourire incertain. Qui vivra verra…


[Désolée du retard ~]
code by biscotte
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chant du Cygne
Félin Légendaire
avatar

Perso 1 : Chant du Cygne ~ River
Perso 2 : Petit Saphir ~ Ombre
Perso 3 : Etoile du Démon ~ Solitaire
Nombre de messages : 2140
Age : 20
Puf : Pinette pour tout le monde

Spoiler:
 


Date d'inscription : 14/10/2010
Points : 2525

Feuille de personnage
Affinité:
But du félin:
Famille:

MessageSujet: Re: FIN   Sam 9 Juin - 14:18

Nuage de Cerise



Le soleil était déjà coucher et la lune briller déjà lors ce que j’arriva asser près du camp provisoire pour pouvoir laisser mes prois la et pour aller chercher quelqu'un qui m’aiderait a les porter au camp. J'avait vraiment mal au pattes. Je me glissa silencieusement a travers les haute herbes de la prairie, toute exciter de montrer mes prises au troupeau, jusqu’à ce que je sois dans le camp. La lune voilée pars les nuages ne me faciliter pas la chose. La seul chose que je voyait c’était qu'il y avait personne. Ils ont du partir sans nous! Mon pire cauchemar c’était réaliser! J'etait tellement furieuse que je remarqua seulement plus tard que Delia était encor la, pas partie avec les autres. Elle fixait la clairière de ses yeux vert, elle semblait pleurer. Je me retourna refusant de l'aider, je voulait me m’être sur le chemin et rattraper les autre, temps pis pour les proies. Soudain je glissa sur quelque chose de visqueux et glissa sur quelque chose de mou et chaud, je tomba. Je me releva, mouiller par cette chose visqueuse. Soudain je comprit. C’était du sang, et cette chose sur laquelle j'avait trébucher était un corps et pas n'importe le quelle, celui de Pomme.
Les nuage laissère les rayon de lunes argenter baigna la clairière de reflet argenté. Et c'est la que je vit tout, la clairière était remplit de sang et de corps massacrer.

La sakura, une fleur que mes ancêtre on nommée, un nom magnifique. Que je ne mérite vraiment pas. Car a la place de luter comme le ferrait une vrai sakura je me suis laisser aller. Je suis rester toute la nuit coucher contre le corps de ma meilleur amie. J'ai sentie son corps se refroidir, se durcir, mourir. Je n'arriver pas a hurler, ma voix avez disparut. Ou bien rester coincer dans ma gorge. Et elle ne veux pas remonter alors que j'ai besoin de crier, de hurler. De pleurer, je n'arrive même pas a faire ça.
Le soleil levant envoie des rayon de lumière sur la clairière remplie de sang et de chat. Maintenant que le soleil est lever le massacre qui a était fait est plus voyant. On peux voir les corps massacrer, les blessures que le massacreur a fait. Il y a même quelque membre arracher. Je me leva d'un coup et pousser comme pars une énergie venant de nul pars je me met a courir. Mes pattes saute au dessus des corps meurtrie. Lors ce que je voulu déraper pour retourner dans la clairière je glissa, tomba au sol et m'évanouie.
Lors ce que je rouvrit les yeux Delia était pencher au dessus de moi. Elle disais quelque chose mais je ne put répondre. Le pelage d'orée des joue de Delia était enmélée et ses joue était creuse. Elle a dus avoir pleurer tout la nuit mais elle ne pouvais surement plus du tout pleurer car ses yeux était sec, elle s’était vidée de son eau. Je me leva d'un bond et regarda autour de moi. Les corps désarticuler, les membre arracher, le sang, les trace de griffure béante, les trace de morsure transpèrsent un corps. Ma tête se mit a tournée, je bascula et retomba dans la flaque de sang. Mon potrail et mes pattes blanche etait devenu rouge, rouge sang. Je me releva et.... vomie. Je rejeta tout ce que javait manger la veille, juste avant de rentrer de la chasse. Puis je me mit a pleurer, toute les larmes de mon corps. Delia aurais aussi voulut pleurer mais elle n'arrive plus.
A midi j'arreta enfin et me relava. Sur la colline en face la silhouette noir et blanche de Jim se découper sur la colline.


Cette histoire est la chose la plus horrible que je connais. C'est comme une histoire qu'un anciens a inventer, avec une héorine qui sauvera ou vengera sa famille. Il y a juste deux exception. La première: L'histoire n'est pas inventer. Elle est réale. Du cauchemars a la réalités. La deuxième: L’héroïne c'est moi. Enfin, je suis sensée être une héroïne. Mais je n'en suis pas une. La seule chose que je peut faire pour l'instant c'est de tenir le coup. C'est de réussir a rester le chat que je suis. Réussir a ne pas sombrer dans quoi ce que l'ont appelle une dépression. Ce que j'ai vécu est si horrible que la plus part des chats, et même moi, choisirais la fuite. Il la choisirais, se roulerais en boule et se laisserais engloutire par la dépression. Ils dissparaiserais et ne reviendrais plus jamais comme ils l’était avant. Je pourrais le faire, oui je le pourrais. Ce serrais tellement facile. Ça me délivrait de mes souffrance. Je doit juste lâcher prise, me laisser aller...
Mais non, je ne le fait pas. Car je garde espoir et je sais qu'un jours j'arriverais a faire disparaitre, les souvenirs qui mon fait souffrir. Après tout, ce ne sont que des fraguement de ma mémoire.
Eh bien je ne sais pas si le moment est bien choisi pour une visite nocturne. Lorsque je l’ai vu, il était à l’Arbre Japonais. Tu pourras tenter d’y aller. Mais une autre fois. Laissons-le dormir, ça vaudra mieux. Tu as remarqué comme les Anciens sont de mauvais poil lorsqu’on les réveille ? me dit telle d'un ton taquin.
Je mit a moment a comprendre qu'elle venais de répondre a ma question. Je lui sourire. Peut être que ce serra grâce a elle que j'arrivera a tenir le coup.
Je peux t’aider pour autre chose ?
Je secoua simplement la tête lors ce que la lueur de l'aube attira mon attention. Je vit le ciel rosir et les lumière des lucioles s'éteindre. L'aube approche. Le ciel est magnifique.
On devrait rentrer, dis je d'une voix douce.
Au loin je pus apercevoir une fleur de cerisier voler dans le vent.

>FIN<

[Ça te vas? Ah et le baptême a était fait. T'est officiellement mon mentor! =P]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Autumn
Félin Légendaire
avatar

Perso 1 : Petite Aquarelle # River
Perso 2 : Autumn # Wind
Perso 3 : L'Ancêtre # Solitary
Nombre de messages : 1231
Age : 18
Puf : Emy for tout le monde
POUET L'ÉCLAIR ! for tous les cinglés du QPUC
You:
 

Date d'inscription : 24/03/2010
Points : 1444

Feuille de personnage
Affinité:
But du félin:
Famille:

MessageSujet: Re: FIN   Dim 10 Juin - 22:26

    Okay. Coul, t'es mon apprentie, j'vais te torturer 8D
    Bref, maintenant faut que tu mettes [FINI] dans le titre. Je vais t'entraîner, t'vas voir 8D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: FIN   

Revenir en haut Aller en bas
 
FIN
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: 
Archives
 :: Anciens RPS :: RPs Terminés
-
Sauter vers: