AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 J'ai commencé à écrire un livre 8D

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Céleste
    MODO CÉLESTE
    Otaku made in Breizh

avatar

Perso 1 : Poitrail Gris [Vent]
Perso 2 : Epine de Rosier [Rivière]
Perso 3 : Esprit du Lagon [Ombre]
Nombre de messages : 1300
Age : 20
Puf : Thoune pour Thouthoune
Moyashi pour Onee-chan
Banane pour Clémentine
Mirabelle pour Pômme
Ploumy pour Loumy
Pogi pour Miny
Marie-Ginette pour Simone et Georgette ^^
Plumsy pour Kumo-san
Poitrail' pour Star'
Poivre pour Liubov

& Céleste pour le reste =)


Date d'inscription : 17/08/2008
Points : 1107

Feuille de personnage
Affinité:
But du félin:
Famille:

MessageSujet: J'ai commencé à écrire un livre 8D   Lun 6 Aoû - 15:25

Hey les gens !!

J'ai commencé à écrire une histoire alors j'aimerais vous faire partager le début =) Je n'ai pas encore trouver de titre pour le livre en lui-même mais peu importe, j'espère avoir le courage et l'inspiration nécessaire pour continuer d'écrire et terminer ce roman ! Je posterais sans doute quelques dessins des personnages dans ma galerie. Voici l'oeuvre (ou pas, à voir //PAN//)


Prologue

« Il a été décrété que chaque enfant, à l’âge de trois ans, devrait procéder à une test afin d’évaluer son intelligence. Ceux ayant obtenus les meilleurs résultats auront l’obligation, dès leur huitième année, de rejoindre l’Académie dans le but de trouver une solution permettant de sauver l’humanité du fléau qui l'accable… »


La fillette regardait la neige tomber par la fenêtre en chantonnant doucement. Elle avait toujours autant d’admiration pour les flocons recouvrant le sol chaque hiver, bien que d’année en année, ils semblaient toujours de plus en plus gris. Elle continuait de fredonner sa chanson, la berceuse que sa mère lui avait toujours chanter, le soir, pour l’endormir. Elle attrapa l’un de ses mèches blondes et commença un jouer inconsciemment avec. La nuit reprenait ses pleins droits sur le monde fatigué et vieilli. Même les étoiles se faisaient peu à peu plus lointaines.

۞

Le petite fille se tut soudainement. Deux hommes s’approchaient de la maison. Elle les observa sans bouger. L’obscurité rendait leurs traits impossibles à discerner. Elle recula lentement. Elle entendit les pas de son père et de sa mère dans l’entrée. La fillette traversa sa chambre sans un bruit et aperçut les inconnus tendrent une lettre à ses parents qui se mirent à trembler. Les voix résonnaient. Elle frissonna.
- Vous n’avez d’autres choix. C’est la loi, madame.
- Mais…
- Vous n’avez pas à discuter. Allez chercher votre fille.
Cette dernière fit un bond en arrière. Ils venaient pour elle ? Mais elle n’avait rien fait ! Elle avait toujours été sage, elle avait toujours obéit et fait ce qu’on lui avait demander de faire, sans un mot. Elle se laissa tomber sur son lit. Sa mère entra dans la pièce. Elle était pâle, ses yeux étaient cernés. Elle paraissait différente…
- Maman, c’est qui ?
Sa voix ne fut qu’un murmure. Elle ne reçut pas la réponse qu’elle attendait.
- Viens ma chérie. Ils sont venus te chercher. Non, laisse moi parler. Tu vas partir quelques temps. Et puis un jour, je ne sais pas quand exactement, tu reviendras à la maison.
- Et on fêtera mon anniversaire tous ensemble ? Papa et toi vous venez aussi ?
Sa mère la prit dans ses bras et la serra contre sa poitrine.
- C’est impossible ma chérie. C’est impossible.
Pour l’anniversaire ou le voyage tous les trois ? Elle se garda de poser encore des questions. Elle en comprenait rien, mais elle n’avait rien d’autre à faire à part obéir. Ensemble, la mère et la fille descendirent l’escalier.
- Je ne prend pas mes affaires ?
- C’est inutile. Répondit d’une voix grave l’un des hommes en noir.
Ca va. Je ne vais pas partir longtemps alors. La petite fille dû lâcher la main de sa mère. Son père l’embrassa sur le front. En silence elle suivit les deux étrangers. La porte se referma derrière elle. Elle se mit a trembler encore plus fort. Elle avait froid. Et peur aussi.

_________________
"Ne vous blamez pas ainsi, la perfection n'existe pas. Ce monde est imparfait, vous le constatez tous les jours. Et c'est pour ça qu'il est intéressant d'y vivre."

Roy Mustang, FMA






Arigato watashi no Star ♥

Spoiler:
 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesquatreclans.forumactif.org/
Céleste
    MODO CÉLESTE
    Otaku made in Breizh

avatar

Perso 1 : Poitrail Gris [Vent]
Perso 2 : Epine de Rosier [Rivière]
Perso 3 : Esprit du Lagon [Ombre]
Nombre de messages : 1300
Age : 20
Puf : Thoune pour Thouthoune
Moyashi pour Onee-chan
Banane pour Clémentine
Mirabelle pour Pômme
Ploumy pour Loumy
Pogi pour Miny
Marie-Ginette pour Simone et Georgette ^^
Plumsy pour Kumo-san
Poitrail' pour Star'
Poivre pour Liubov

& Céleste pour le reste =)


Date d'inscription : 17/08/2008
Points : 1107

Feuille de personnage
Affinité:
But du félin:
Famille:

MessageSujet: Re: J'ai commencé à écrire un livre 8D   Dim 21 Oct - 21:32

Bon. Bah voilà le chapitre 1. Pas très long, je sais...


Chapitre 1
Ayame
Jour 2582


    Elle mordit dans un croissant encore chaud. Un petit déjeuner ordinaire. Cela faisait combien de fois qu’elle répétait ces mêmes gestes ? A vrai dire, elle ne se souvenait pas avoir un jour vécu un réveil différent. Les jours qui s’égrenaient lentement, toujours identiques : le bruit de la salle de restauration, le silence de sa chambre. Des dizaines d’enfants ayant le même but. Et une chose, qu’elle avait compris il y a bien longtemps : cet endroit n’était pas une académie, ni même un centre de recherches. C’était une prison. Des rumeurs effroyables couraient sur ceux qui avaient tenté de s’échapper. Torture ou mort à affreuse. Oui, en réalité, ils n’était tous que de simples marionnettes dont ceux d’en haut tiraient les ficelles. Ceux d’en haut. Ainsi était surnommé les scientifiques qui les surveillaient, les observaient, sans pour autant être visibles. Et sans même les connaître, sans savoir à quoi ils ressemblaient, elle les haïssait. Plus que n’importe qui. Plus que ces aînés de l’Académie qui pensaient tout savoir. Plus que ceux qui l’avaient abandonné aux mains de ces monstres sans cœurs ni âmes. Elle n’avait pas versé une larme depuis son arrivée ici, il y avait maintenant sept ans. Car pleurer n’améliorerait pas son sort. Elle était coincé là jusqu’à que quelqu’un trouve comment en finir avec la mission qu’il leur était confié à chacun d’eux. Le compte à rebours était lancé depuis dix ans. A qui reviendrait mérite et gloire ?

۞

    Elle finit d’avaler son troisième croissant. Elle ignora celui qui vint s’asseoir à côté d’elle, et qui pourtant la salua d’une voix chaleureuse. Elle attrapa une tasse et la remplie de lait.
    - Dis, Ayame, tu manges toujours autant ?
    Cette fois-ci, elle daigna tourner la tête vers le jeune homme, à peine plus âgé qu’elle, qui venait de lui adresser la parole. Cheveux bruns en bataille, yeux noisettes et sourire enjôleur. Elle le fixa d’un air impassible.
    - Pourquoi est-ce que tu me demandes ça ? Comment veux-tu travailler le ventre vide ?
    Il se mit à rire. Une rire clair et joyeux. Ayame reporta son attention sur son petit déjeuner.
    - Tu manges comme quatre et pourtant on peux pas dire que tu sois bien épaisse ! Eh ! Pas besoin d’être si sérieuse ! Combien de fois vais-je devoir de le répéter ?
    - Sans doute encore un bon nombre de fois.
    Le garçon fit une moue dubitative.
    - T’es vraiment bizarre comme fille…
    - Tant mieux. Pour être franche, Lan, j’ai horreur de faire comme tout le monde.
    Ça il le savait. Elle se leva, attrapa son plateau d’une main et s’éloigna en le plantant là. Il la rejoignit quelques instants plus tard, dans le large couloir blanc qui traversait l’Académie dans sa presque quasi-totalité.
    - Hey, dis si je t’ennuie.
    - Je te l’ai déjà dit. Ça n’a rien changer.
    Lan sourit mais n’ajouta rien. Ils marchèrent en silence pendant un moment. Il croisèrent quelques personnes : un groupe de filles qui discutaient tout en riant, deux garçons qui semblaient pressés et une fillette d’une douzaine d’année, seule. Oui, aujourd’hui ne serait qu’un jour banal, sans plus d’importance que les autres. A moins que… Ayame se figea. Son ami, fit trois pas de plus et se retourna.
    - Un problème ?
    Elle ne répondit rien. Il suivit son regard et remarqua, dans un couloir perpendiculaire à celui qu’ils empruntaient. Un attroupement s’était formé. Un groupe d’adolescent de dix-sept dix-huit ans, qui encerclaient une gamine.
    - C’est une nouvelle, la petite ?
    La jeune fille s’éloignait déjà, d’un pas décidé.

_________________
"Ne vous blamez pas ainsi, la perfection n'existe pas. Ce monde est imparfait, vous le constatez tous les jours. Et c'est pour ça qu'il est intéressant d'y vivre."

Roy Mustang, FMA






Arigato watashi no Star ♥

Spoiler:
 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesquatreclans.forumactif.org/
 
J'ai commencé à écrire un livre 8D
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Et vous ? Ca vous tente d'écrire un livre ? [sondage]
» Fête du Livre
» Compagnons de voyage pour lire un livre en Champagne
» Rien pour écrire à sa mère...
» Uglies, un livre....prettie ? ^^

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Pour Apprendre & Partager :: Archives de la Capitale-
Sauter vers: