AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 L'elfe de mes rêves [Mélanco]

Aller en bas 
AuteurMessage
Etoile d'Orchidée
    MODO

avatar

Perso 1 : Etoile d'Orchidée // T
Perso 2 : Toile d'Araignée//O
Perso 3 : Petite Citrouille // O
Nombre de messages : 1883
Age : 20
Puf :
Spoiler:
 

Date d'inscription : 12/11/2011
Points : 2111

Feuille de personnage
Affinité:
But du félin:
Famille:

MessageSujet: L'elfe de mes rêves [Mélanco]    Sam 5 Oct - 18:08

Big Ben


Déprimé n’était pas un mot assez fort pour représenter le matou écaille de tortue. Autre fois fière, il s’était tenu droit, digne guerrier du clan du vent, chasseur invétéré. Mais comme toutes choses c’était une période révolue. Maintenant le terme larve lui convenait à merveille. Sa queue frôlait presque le sol à chaque fois. Ses pattes blanches ne galopaient plus après un lapin avec autant de vigueur qu’autre fois. A vrai dire Big Ben s’ennuyer. Il n’arrivait pas à trouver de sujet passionnant, n’y activité d’ailleurs. Son apprentie avait disparu et il se demandait parfois voir très régulièrement s’il ne devait pas lui aussi fuir…Non pas fuir, quitter le clan pour une durée indéterminée. Il préférait utiliser se terme plutôt qui fuir. Car fuir voulait dire être lâche. Il n’était pas lâche il était fou. Personne ne pouvait comprendre à quel point sa vie de solitaire avait été excitante. Bien sur celle de guerrier avait aussi des montés d’adrénaline mais sérieusement…Il n’y avait rien à faire. Alors oui il y songé grandement.

Ce matin là le matou écaille de tortue avait réussi à surprendre tout le monde. Son nouveau chef Etoile de Jais forcé tout le monde à se bouger et le guerrier devait faire parti de ses tout le monde même s’il n’en voyait pas l’intérêt. L’hiver était proche, il arrivé. Combien allait-il encore prendre de chats ? Chaque année s’était la même chose, l’inlassable phénomène. Disparition. Proche, amis, famille, camarade de clan ou encore inconnu, solitaire…Big Ben était persuadé qu’un jour il y passerait pas maintenant peut être car c’était un guerrier dans la fleur de l’âge mais un jour alors qu’il serait bloqué dans la tanière des anciens, il mourait et comme dernier son seulement le Tic-tac qu’il avait depuis tout jeune en bruit de fond dans sa tête.

Horloge…Son premier nom. Il marchait sur les feuilles mortes ne faisant pas forcément attention à ou il m’était les pattes. Il se dirigeait vers les runes antiques. Là-bas il avait une idée de se qu’il ferait. C'est-à-dire : rien. Mais laissé le divaguer, se remémorer. Les flammes s’élevaient encore alors qu’un troupeau de bipède avait débarqué chez lui. On l’avait chassé puis trimbalé. L’épisode de l’Angleterre l’ancien chat domestique/solitaire préféré l’oublier. Il voulait devenir…Comment déjà ? Ah oui amnésique. Rayer se passage de sa morne vie. Elle n’avait n’y queue n’y tête cette vie. Il ne servait à rien. C’est encore plus abattu que jamais que les murs de pierre se dressèrent peu à peu devant lui. Des chats en avaient peur…Il ne voyait pas tellement pourquoi c’est juste des anciens habitations de bipèdes abandonné et en ruines complètes. Pas de quoi se faire des frayeurs.

Il lui arrivé de traiter intérieurement bien sur les chats des clans comme stupide. Il ne croyait pas en leur truc du clan des étoiles mais bon mieux vaut éviter de critiquer tout le temps ses camarades alors il se disait que s’il avait été élevé comme ça alors il aurait les mêmes croyances qu’eux. Enfin c’était pas pour se rassuré ça. Il haussa mentalement les épaules. Tic-tac. Voilà que ça lui reprenait. Avant c’était moins fort mais maintenant qu’il passait ses journées seul le son d’une horloge retentissait comme pour le prévenir que le temps était compté. Une heure, une journée, une lune, une saison, une année entière voir plus…Combien de temps restait-il au chat ? Et s’il partait son espérance de vie diminuerait ou augmenterait ? Oui le matou aux yeux vers pensait souvent à la mort.

Il grimpa sur un mur instable s’aidant de sa queue pour faire balancier. Le matou observa l’étendu devant lui. Il pourrait partir s’il le souhaitait, rien ne le retenait ici. Aller juste un pas, une petite heure et il aurait oublié son clan. Mais s’il ne le faisait pas formellement alors son clan le chercherait pendant un moment. Hors il ne voulait pas non plus qu’ils perdent leurs énergies pour une cause perdu. Car oui il se voyait comme ça : un chat qui ne sert plus à rien, une guerrière de son clan avait essayé de l’aidé. Il avait fait semblant de revenir sur sa décision mais jamais il n’avait repensé à ses paroles. De toute façon il n’avait pas l’intention de finir dans la tanière des anciens à y moisir. Ce n’était pas fait pour lui ça. Il regarda encore au-delà des arbres cherchant un lieu ou il pourrait finir sa vie sans embêter personne.


_________________

Etoile d'Orchidée-Toile d'Araignée - Tendre  Basilic - Bleuet Glacé- Nuage de Vérité - Nuage de Mangue - Petite Citrouille


Spoiler:
 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélancolie Démentielle
    MODOW SWIE
    I will never forget you...

avatar

Perso 1 : Mélancolie Démentielle / Rivière
Perso 2 : Petite Aile / Rivière
Perso 3 : Framboise Sauvage / Rivière
Nombre de messages : 3702
Age : 24
Puf : Swie ( entre autre !^^)



River Power !
Date d'inscription : 02/05/2009
Points : 4204

Feuille de personnage
Affinité:
But du félin:
Famille:

MessageSujet: Re: L'elfe de mes rêves [Mélanco]    Dim 6 Oct - 12:18


Esquisse Elfique :



              La brise soufflait allègrement sur la paysage, faisant onduler les branches. L'air sentais bon l’automne et toute la forêt brillait de rosée. Esquisse Elfique trottinait doucement, le baume au cœur et un sourire béat plaqué sur son visage. Elle adorait cette saison. D'une part car son pelage flamboyant se dissimulait à merveille dans toutes ces couleurs chaudes mais, aussi part la douceur qui régnait en ce temps. L'air n'était ni trop chaud ni encore trop froid, les proies étaient toujours au rendez-vous et la forêt était de moins en moins envahie par les bipèdes. Enfin... Bientôt ils viendraient habillés en arbre avec leur molosse et feraient fuir toutes les proies à des kilomètre à la ronde... Le tonnerre s’abattrait sur la foret plusieurs fois par jour, sans pluie et sans lumière, faisant bondir les cœurs. La féline frissonna lorsque les souvenirs de son enfance affluèrent dans son esprit.
Les tièdes après midis cachés dans la petite grotte qu'elle habitait alors avec son père et espérer, à prier que ces foutus chiens qui jappaient bêtement ne les dénichent pas. A bondir au moindre coup de tonnerre, à sursauter à chaque craquement... A attendre, attendre qu'ils partent. Le calme après la tempête. Et après, à attendre encore que les proies reviennent, osent ressortir. Plusieurs heures, parfois plusieurs jours sans manger en fonction du boucan qu'ils avaient fait... des proies plus prudents, plus attentives... plus terrorisées...

La féline secoua la tête afin de chasser ces souvenirs et inspira à pleins poumons l'air pur qui la fit frémir du bout des oreilles jusqu'à la pointe de sa queue. Elle reprit ensuite sa trotte, laissant ses pattes la guider. Déjà, un petit tapis de feuille morte couvrait la terre et des chemins se traçaient sur le sol, fruit des centaines de pattes qui le foulait chaque jours.
 
La féline empreinta l'un de ces sillons et le suivis sans trop réfléchir. Quelques proies s'enfuirent à son passage, mais elle n'y prêta guerre d'attention, aujourd'hui, elle prenait un peu de temps pour elle avant de retourner au camp avec quelques proies si possible. Elle continu de marcher pendant quelques minutes. Minutes pendant lesquelles, les yeux pétillants de joie, elle observait le paysage. Elle ne se lasserai jamais de toutes ses merveilleuses couleurs qui s'accordaient si bien. Toutes la végétation offrait un monde couleur de feu, éclatant, brillant sous les rayons du soleil qui en cette période de l'année était bas dans le ciel. Les rayons filtraient à travers les feuilles couvrant le sol de chaudes couleurs chatoyantes. Elle sourit de bonheur et continua sa petite marche.
Ses pattes la conduire vers un endroit où pourtant elle n'avait pas l'habitude d'aller, même pas du tout. La dernière fois où elle était venue ici, c'était en compagnie de l'ex-cheffe du clan de la Rivière : Étoile Bleue. Le cœur de la féline se serra au souvenir de celle qui l'avait accueillies à bras ouverts lorsqu'elle était venue chercher l'asile. Esquisse Elfique n'eu malheureusement pas eu le loisir de connaître d'avantage celle qui partageait son sang, mais le peu suffit à remplir son cœur d'amour et d'estime envers la féline au pelage d'argent. La chatte au pelage de feu leva les yeux au ciel. Même s'il faisait plein jour, elle savait que les anciens étaient là haut, parmi les cieux et que tous les soirs chaque Étoile étaient l'un d'entre eux. Elle adressa un salut silencieux à tout ceux qu'elle aimait et qui avaient rejoint le clan des Étoiles trop tôt et reprit sa marche d'un pas un peu plus tranquille. Elle ralentit d'avantage, lorsqu'elle sentit les effluves du marquage de son clan saturer l'air pendant quelques instants ; elle venait de franchir la frontière. Ses poils se redressèrent légèrement et elle continua d'avancer. Même si elle était en territoire libre, elle savait que le danger pouvait surgir à tout instant et que parfois, les rencontres n'étaient pas toutes de bonnes augures.

Le cœur de la chatte battait lentement, mais l'adrénaline et la soif de découverte filtrait dans son corps. Elle observa ce qui l'entourait.
Rien de bien intéressant, à part quelques pierres, vestiges à ce qu'on lui à dit, d'une ancienne civilisation humaine, il n'y avait rien de bien attrayant. Elle bondit de ci, de là, enfin d'éviter les lourdes pierres polies par le temps. Elle était maintenant au centre de la petite clairière. Un mur sur sa droite attira son attention. Elle s'approcha, interrogative et observa ce mur. Il était diffèrent des autres. Droit comme un i, il tenait toujours debout et dessus, peint dans une sorte de bleu vert, des dessins. Les esquisses s'étendaient d'un bout du mur à la moitié de celui-ci. Quelques uns des dessins étaient comme inachevés, comme si l'auteur n'avait pas eu, ni pris le temps de les finir.
Elle resta contempler le mur quelques instants avant de bondir, le poils hérissés et les griffes sorties. Elle se réceptionna après un demi tour aussi vif que la surprise l'eu permis et scruta les alentours. La raison de sa surprise n'était autre que le bruit caractéristique d'un animal, montant sur un muret tout en faisant dégringoler quelques pierres sur son passage.
La féline inspira à fond afin de faire redescendre son échine et rentra ses griffes. Elle se redressa et continua de plisser les yeux afin de trouver la source de ce tapage.
Rien. Rien ne se dessinait à l'horizon. Surprise, elle tendit l'oreille et ferma les yeux. Elle inspira et expira lentement afin de calmer l'écho de son cœur sur ses tempes et écouta. Elle remercia son père de lui avoir transmit une si bonne ouïe et ouvrit les yeux.
D'un bond elle arriva sur un morceau de pierre. La surface était lisse et roche. Si l'envie de connaître l'identité du nouvel arrivant n'était pas si forte, elle se serait couchée dessus avec joie et délice. Il finit cependant pas poursuivre sa traque. L'individu venait de s'affaler sur le muret qu'il avait escalader, à en juger par le soupir de soulagement accompagnant le bruit sourd d'un corps se posant. La féline sautait avec grâce et habilité de rocher en rocher. La chatte en plus d'être habile était totalement inaudible, si bien qu'elle finit par contourner le mur et se retrouva face à une deuxième petite clairière entourée d'un muret tenant encore debout par endroit. Sur l'un deux, l'inconnu. Son pelage écaille de tortue se fondait à la perfection au milieu des pierres et du paysage de flamme.
Le vent soufflant de gauche à droite, la chatte ne percevait aucunes odeurs, si ce n'est celle provenant de la frontière de son clan.
La féline bondit encore deux fois et finit par s'arrêter. L'inconnu ne l'avait pas entendu.
Ses yeux s'allumèrent de cet éclat si typique chez elle lorsqu'elle lança pleine de malice :

-" Pas très discret ni attentif on dirait..."

La féline sourit et s'assit sur la pierre polie, la queue sagement enroulée autour de ses pattes.   

_________________
Énergie Mystique
Puise ton énergie de la haut, et tu verras, tout ira bien ...


Spoiler:
 



Esquisse Elfique
Tout en harmonie.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Etoile d'Orchidée
    MODO

avatar

Perso 1 : Etoile d'Orchidée // T
Perso 2 : Toile d'Araignée//O
Perso 3 : Petite Citrouille // O
Nombre de messages : 1883
Age : 20
Puf :
Spoiler:
 

Date d'inscription : 12/11/2011
Points : 2111

Feuille de personnage
Affinité:
But du félin:
Famille:

MessageSujet: Re: L'elfe de mes rêves [Mélanco]    Lun 21 Oct - 0:27

Big Ben


C'était beau, beau de regarder l'horizon, de savoir que le rêve n'était qu'à quelques longueurs de queue, il lui suffisait de descendre et de repartir à l'aventure comme avant. Mais pas pour longtemps l'aventure juste assez pour se trouver une maison. Revenir à sa vie de domestique... Une idée qui était à développer, mais était-il capable de revivre l'épisode du décès de sa maîtresse ? Il en doutait fort, alors il lui faudrait trouver une maison avec des jeunes bipèdes histoires que ce soit lui qui parte en premier. Tans pis s'ils l'emmènent chez le vétérinaire tans qu'il ne l'enfermé plus dans une horloge géante. Il frissonna à cette idée. Les souvenirs l'assaillaient de nouveau. Tic-Tac. Dong-dong. Son regard bleu se voilà de nouveau. Il détestait ses moments où il se sentait si vulnérable, si minable et pathétique. Mais il était peu à peu en train de changer d'avis. Il partira quand ce sera le moment opportun il filerait au loin et ne reviendrait jamais plus ici. Alors, il regardait cet endroit comme une bonne amie à qui on dit au revoir. Il baissa la tête, les oreilles à l'horizontale.

" Pas très discret ni attentif on dirait..."

Le matou cacha le puissant sursaut qu'il allait faire. Il resta de marbre du moins il essaya, c'était dur, quelqu'un qui surgit de nulle part et vous parle, vous pensez vraiment qu'on reste tranquille. Le matou avait quand même doublé de volume. Le guerrier du clan du vent jeta un regard bleu, pas très content vers l'inconnu. C'était une chatte, pas de son clan vu l'odeur qui émanait d'elle. Poisson. Rivière. Qu'est ce qu'elle faisait là ? Peut importe, elle n'était au courant de rien et ne ferait pas comme l'autre de son clan. Oui un chat avait essayé de le convaincre qu'il était bien ici. Il avait remercié cette chatte, mais elle aurait dû savoir que c'était perdu d'avance. Il la regardait, ses yeux d'habitude inexpressive lancée pour la première fois des éclairs. Il enroula sa queue autour de ses pattes blanches. Son épais pelage c'était enfin remis en place.

-La politesse est de se présenter après avoir surpris quelqu’un en pleine méditation...

Il l'incitait dorénavant à prendre la parole histoire qu'elle décline son identité. Big Ben ne le ferait pas avant elle, il ne changerait pas d'avis sur ce point là. D'ailleurs il ne savait pas si ça devait lui faire du bien une présence à ses côtés ou plutôt l'agacer. Pour l'instant il était mitigé, il attendait de voir ce qu'elle allait lui répondre. La féline n'avait pas l'air bien méchante, plutôt décontracté même alors qu'elle était tout de même en présence d'un chat ennemi. Peut être était-ce le fait qu'ils étaient en territoire neutre et donc qu'il ne fallait pas faire trop de bagarre. Le félin écaille de tortue ne voulait pas se battre, il voulait être en forme pour son long périple alors le moins de bagarre possible merci beaucoup. Il n'y avait plus qu'à espérait qu'elle accepte sa volonté. La dernière qu'il ferait à un chat ennemi.


_________________

Etoile d'Orchidée-Toile d'Araignée - Tendre  Basilic - Bleuet Glacé- Nuage de Vérité - Nuage de Mangue - Petite Citrouille


Spoiler:
 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélancolie Démentielle
    MODOW SWIE
    I will never forget you...

avatar

Perso 1 : Mélancolie Démentielle / Rivière
Perso 2 : Petite Aile / Rivière
Perso 3 : Framboise Sauvage / Rivière
Nombre de messages : 3702
Age : 24
Puf : Swie ( entre autre !^^)



River Power !
Date d'inscription : 02/05/2009
Points : 4204

Feuille de personnage
Affinité:
But du félin:
Famille:

MessageSujet: Re: L'elfe de mes rêves [Mélanco]    Mar 10 Déc - 0:08


Esquisse Elfique :



Les yeux de la jeune féline se mirent à briller lorsqu'elle entendit la question du matou.  Se levant en silence, elle continua d'avancer et arriva au pied du muret sur lequel se trouvait le félin. Celui-ci ne la quittait des yeux. La chatte prit son élan et bondit sur le petit muret. Elle pivota et avança tranquillement, ses prunelles d'ambres ne quittant pas l'individu. Il ne semblait pas plus intimidé qu'elle, mais paraissait plutôt irrité. Cette idée fit sourire la féline qui finit par s'arrêter à une distance raisonnable du matou, car oui, même en terrain neutre et face à un félin d'un autre clan, mieux vaux tout de même être prudente. Elle s'assit à son tour et comme venait de le faire le guerrier quelques minutes auparavant, elle enroula sa queue rousse autour de ses pattes. Elle pencha légèrement la tête et dit :

- Mon nom est Esquisse Elfique, je pense, si je n'abuse, que vous savez déjà à quel clan je fais partit ?

Elle plongea son regard dans celui du félin et avant d'avoir sa réponse, elle lut au creux de ses prunelles que oui. Elle continua donc :

- Après tant de politesse, vous pouvez sans doute me dire votre nom, ou dois-je vous appelez, le guerrier du Vent ? 

La brise ébouriffa la pelage de la chatte te lui arracha un frisson. Le soleil venait de se voiler dans le ciel d'azur, obstrué par un nuage asthénique qui déambulait par là.
Harmonie Elfique leva les yeux vers le ciel et laissa un frisson s'échapper. Elle remit ensuite son pelage électrique en place par un coup de langue bref et rapide. La réponse du guerrier en face d'elle tardait à venir et elle sentait son regard posé sur elle. Quelques poils de sa nuque se hérissèrent mais après avoir gonflé ses poumons d'air et expiré lentement, ils revinrent à leur place. La guerrière de la Rivière leva une ultime fois les yeux vers le mâle devant elle et dit :


Je ne sais si tu es muet ou sourd, ou si tu ne veux simplement pas me répondre, mais la moindre des choses c'est de me le faire comprendre. 

Sa voix était légèrement piquant soupoudrée d'une point de colère. Elle planta son regard de braise dans les yeux du matou et attendis sa réponse, ou un quelconque signe de sa part.   [/b]
 


_________________
Énergie Mystique
Puise ton énergie de la haut, et tu verras, tout ira bien ...


Spoiler:
 



Esquisse Elfique
Tout en harmonie.


Spoiler:
 


Dernière édition par Mélancolie Démentielle le Dim 5 Jan - 13:42, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Etoile d'Orchidée
    MODO

avatar

Perso 1 : Etoile d'Orchidée // T
Perso 2 : Toile d'Araignée//O
Perso 3 : Petite Citrouille // O
Nombre de messages : 1883
Age : 20
Puf :
Spoiler:
 

Date d'inscription : 12/11/2011
Points : 2111

Feuille de personnage
Affinité:
But du félin:
Famille:

MessageSujet: Re: L'elfe de mes rêves [Mélanco]    Jeu 26 Déc - 1:44

- Mon nom est Esquisse Elfique, je pense, si je n'abuse, que vous savez déjà à quel clan je fais partit ? Après tant de politesse, vous pouvez sans doute me dire votre nom, ou dois-je vous appelez, le guerrier du Vent ?

Bien sur qu’il savait de quel clan elle faisait partit. Sans vouloir la vexé, elle puait le clan adverse. Surement qu’elle sentait très bon mais là, il y avait avant tout l’odeur de son clan natal. Clan natal…Il n’en avait pas, il n’en aurait jamais. Son « clan » est partit en fumé. Les flammes ont détruits ses barrages rassurant et la mort à emmené son chef, sa maitresse, son sosie. Et maintenant il se tenait là, il avait éloigné ses origines pour fuir ses cauchemars. Il avait broyait du noir trop longtemps et maintenant la réalité le rattrapait. Et encore une fois il devait fuir, c’était sa mission. Enfin pour l’instant une jeune inconnu était venu le trouver. C’était un peu bizarre d’ailleurs de trouver une chatte aussi….Charmante. Cet endroit était flippant pour certains chats et oui d’apparence il la trouvait fragile. Certes, il ne fallait pas se fier aux apparences mais….Bon stop, après tout elle lui crie dessus là.

-Je ne sais si tu es muet ou sourd, ou si tu ne veux simplement pas me répondre, mais la moindre des choses c'est de me le faire comprendre.

Répondre à quoi ? Qu’est ce qu’elle lui veut ? Il réfléchi un instant. Non pourtant il n’avait pas de problème de mémoire pourtant…Quoi que…Il se souvenait qu’elle avait dit un truc mais quoi ? C’était au sujet d’un guerrier du vent. Lui ? Impossible elle ne le connait pas assez. Oui alors c’est ça question. Qui est-il ? En tout cas elle le regarde avec un œil sévère ou se mêle de la colère. Alors que dans les yeux quasis inexpressif c’était de l’incompréhension totale. Enfin il allait peu t’être se bouger pour pas énerver Madame qui avait un regard noir à son insu pour son manque de politesse. Il gigote un peu mal à l’aise.

-Je m’appelle Big Ben, excuse moi si je t’ai vexé mes pensées voguait ailleurs ; Qu’est ce qui t’amène ici Esquisse Elfique ? Si ce n’est pas impolie…


_________________

Etoile d'Orchidée-Toile d'Araignée - Tendre  Basilic - Bleuet Glacé- Nuage de Vérité - Nuage de Mangue - Petite Citrouille


Spoiler:
 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélancolie Démentielle
    MODOW SWIE
    I will never forget you...

avatar

Perso 1 : Mélancolie Démentielle / Rivière
Perso 2 : Petite Aile / Rivière
Perso 3 : Framboise Sauvage / Rivière
Nombre de messages : 3702
Age : 24
Puf : Swie ( entre autre !^^)



River Power !
Date d'inscription : 02/05/2009
Points : 4204

Feuille de personnage
Affinité:
But du félin:
Famille:

MessageSujet: Re: L'elfe de mes rêves [Mélanco]    Ven 27 Déc - 16:38


Esquisse Elfique :




Esquisse Elfique :



Je m’appelle Big Ben, excuse moi si je t’ai vexé mes pensées voguait ailleurs ; Qu’est ce qui t’amène ici Esquisse Elfique ? Si ce n’est pas impolie…

La voix du matou raisonna étrangement. Les oreilles de la féline frémirent légèrement et elle se redressa. Ses prunelles ambres fixèrent encore une fois le félin. *Que venait-elle faire ici... ?*. Disons qu'elle ne le savait pas elle même. La chatte avait besoin d'air, besoin de se retrouver seule. Oui c'était ça la raison pour laquelle elle était là, sans doute...sûrement. La guerrière pencha légèrement la tête sur le côté, ce qui eu pour effet d'adoucir son regard :

Enchanté Big Ben.Ce que je fais ici... ? Disons que j'aime la solitude, cela doit être dans mes gênes. J'avais besoin de me retrouver seule et c'est beaucoup plus facile de chasser en solo.

Elle espérait avoir été convaincante. Après tout, c'était la raison pour laquelle elle était partit se promener... Elle espérait ne pas en avoir trop dit...La jeune chatte n'était pas natif d'ici, de ce clan. Un tourbillon de pensées emporta la féline qui ne put résister à l'appel de ces souvenirs plus ou moins joyeux.
Son père Ironie du Sort était un chat du clan, le fils d'Étoile Bleue, défunte cheffe. Il est partit lorsque ses pattes lui permettaient de marcher plus loin que l'entrée du camp, comme il disait. Il à quitté le clan le lendemain de son baptême de guerrier, après avoir appris tout ce qu'il fallait pour survivre seul. La raison de son départ... Son nom en ai un indice. Ironie du Sort...Un pelage aussi roux que des flammes ardentes, des prunelles aussi bleus et lumineuses que les plus beaux des océans, une carrure athlétique taillé dans un bloc carré et fort Ironie du Sort était la parfaite copie de son défunt père Nuage Flamboyant, mort trop jeune. Le guerrier roux ne supportait pas le regard de sa mère, un regard remplit de fierté e de bonheur, mais qui finissait toujours par être voilé par le chagrin de cet amour florissant brisé trop vite. Étoile Bleue ne s'en était jamais remis. Bref, Ironie du Sort, enfin Iyami – il à changé de patronyme à l'instant où il s'en fut- est donc partit vivre seul sa vie loin du clan de la Rivière qu'il regretta pendant quelques temps, mais qu'il finit vite par oublier. Il rencontra ensuite ma mère qui mourût peut de temps après m'avoir donné le jour. Son père lui a un jour dit qu'elle lui ressemblait... que j'avais ses yeux et sa douceur, que les reflets blancs de son pelage étaient les mêmes que le siens...
Cette pensées arracha un sourire à la guerrière toujours perdu dans les vagues de ces souvenirs
Iyami fut emporté par la maladie. Une longue agonie....
Le sourire de la chatte disparu et ses yeux dévirent opaques à toutes émotions lorsqu'elle se rappela de la torture et de la fin de vie de son père.
Il lui a alors demandé à Esquisse Elfique de se rendre auprès de sa grand mère une fois après qu'il est expiré son dernier souffle, afin de lui dire à quel point il regrettait d'être partit sans lui dire au revoir et pour qu'elle vive ensuite sa longue et belle vie la bas.... Elle accepta et c'est ce qu'elle fit. Elle se mit en quête de ce mistèrieux lac autour duquel les quatre clans avaient élus domicile. Un lac et une destination qu'elle n'avait fait qu'imaginer...Elle marcha longtemps dans la direction que lui avait montré son défunt père et arriva enfin, épuisée, exténué sur les berges du lac. Elle s'étala de tout son long sur le sable chauffé par les rayons du soleil et s'endormis... Par chance, elle se trouvait sur la bonne portion de terre et s'était assoupie sur le territoire du clan de la Rivière. Elle fut conduite auprès de sa grand mère et lui expliqua son histoire. Pour lui prouver que son père était bien son fils, elle lui raconta quelques anecdotes que seule la cheffe argenté pouvaient connaître. Elle fut alors acceptée au sein du clan de la Rivière. Lorsqu'on lu demanda son nom elle mit un temps à répondre...Son père et sa mère l'avait appelé Harmonie Elfique, mais il ne l'utilisait jamais et son père l'appelait la plupart du temps Kyouchou (Harmonie dans la langue de sa mère)... Sa mère s'appelait Soukou... Esquisse... Une nouvelle vie vaux bien un nouveau patronyme, ce n'est pas son père qui dirait le contraire...C'est avec le sourire qu'elle murmura alors «  Mon nom est Esquisse Elfique.. ». Depuis ce jour elle vit au sein du clan et n'a pas eu de mal à se faire accepter...

 
[/b]
Ses prunelles d'ambres perdues dans le vide la chatte finit toutefois par sortir de ses pensées. Devant elle, le félin la fixait avec intenssité. Si les chats pouvaient rougir, elle aurait piqué un fard...mais elle sentit simplement sa fourure devenir électrique, picotée par le gêne. Elle se passa un rapide coup de langue sur le poitrail et murmura :

- Désolé. J'ai été emporté par les souvenirs du passé.  


Désolé, j'arrive pas à corriger le bug de Css avec un si petit cadre...dès que se sera remit, je modifierais ! =)

_________________
Énergie Mystique
Puise ton énergie de la haut, et tu verras, tout ira bien ...


Spoiler:
 



Esquisse Elfique
Tout en harmonie.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélancolie Démentielle

avatar

Perso 1 : Mélancolie Démentielle / Rivière
Perso 2 : Petite Aile / Rivière
Perso 3 : Framboise Sauvage / Rivière
Nombre de messages : 3702
Age : 24
Puf : Swie ( entre autre !^^)



River Power !
Date d'inscription : 02/05/2009
Points : 4204

Feuille de personnage
Affinité:
But du félin:
Famille:

MessageSujet: Re: L'elfe de mes rêves [Mélanco]    Dim 16 Fév - 18:43

Up !! =P

_________________
Énergie Mystique
Puise ton énergie de la haut, et tu verras, tout ira bien ...


Spoiler:
 



Esquisse Elfique
Tout en harmonie.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Etoile d'Orchidée

avatar

Perso 1 : Etoile d'Orchidée // T
Perso 2 : Toile d'Araignée//O
Perso 3 : Petite Citrouille // O
Nombre de messages : 1883
Age : 20
Puf :
Spoiler:
 

Date d'inscription : 12/11/2011
Points : 2111

Feuille de personnage
Affinité:
But du félin:
Famille:

MessageSujet: Re: L'elfe de mes rêves [Mélanco]    Mer 5 Mar - 0:27

Big Ben


-Enchanté Big Ben.Ce que je fais ici... ? Disons que j'aime la solitude, cela doit être dans mes gênes. J'avais besoin de me retrouver seule et c'est beaucoup plus facile de chasser en solo.

La solitude…Oui il connaissait cela, il l’aimait et la détestait tout autant. Mais en ce moment c’était plutôt l’amour fou avec cette solitude. Il secouait sa fière tête qui n’avait plus grand-chose à voir avec sa jeunesse. Ses yeux bleu froid et glacial fixaient l’horizon avec l’espoir de la fuite. Il en avait envie, fuir au loin ne plus revenir mais il ne pouvait toujours pas le faire car elle était là. Elle se tenait bien droite, alors que lui un peu replié sur lui-même faisait franchement pitié. Il essaye de se redresser avec un peu de courage, les dernières brides, les derniers soupçons car franchement il préfère mourir maintenant. Arrêté de l’obliger à courir, à chasser, à combattre pour un clan qui n’est pas le sien et qui en plus refuse de lui accordé ce qu’il veut. De la confiance c’est ce qu’il demandait à la base et peu être qu’on lui en a accordé mais tellement peu qu’il n’a pas fait gaffe. Il plonge lui aussi dans ses pensées tout en regardant avec une certaine...Plaisance ? Celle qui se tenait à ses cotés.

- Désolé. J'ai été emporté par les souvenirs du passé.

Hein ? Ah ouais c’est super gênant là ce qu’il vient de faire. Il agite la queue d’un petit air innocent. Lui en train de…Mater ? Non ce n’est surement pas son genre. Arrête il ne faut pas y penser, ce n’est pas bien. Il regarde ses pattes soudain gêné par ses propres actes.

-Moi aussi ça m’arrive de dériver un peu dans mes souvenirs…Tu ne viens pas d’ici pas vrai ? Enfin je suppose, ce que je pense, ressent…Désolé…

_________________

Etoile d'Orchidée-Toile d'Araignée - Tendre  Basilic - Bleuet Glacé- Nuage de Vérité - Nuage de Mangue - Petite Citrouille


Spoiler:
 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélancolie Démentielle

avatar

Perso 1 : Mélancolie Démentielle / Rivière
Perso 2 : Petite Aile / Rivière
Perso 3 : Framboise Sauvage / Rivière
Nombre de messages : 3702
Age : 24
Puf : Swie ( entre autre !^^)



River Power !
Date d'inscription : 02/05/2009
Points : 4204

Feuille de personnage
Affinité:
But du félin:
Famille:

MessageSujet: Re: L'elfe de mes rêves [Mélanco]    Dim 9 Mar - 21:20

Le matou sembla aussi gêné qu'elle. Cette pensée lui arracha un demi-sourire qu'elle ravala aussitôt.  Que lui prenait-il.. ? Elle secoua la tête pour se remettre les idées en place et se concentra sur ce que venait de dire Big Ben :

-Moi aussi ça m’arrive de dériver un peu dans mes souvenirs…Tu ne viens pas d’ici pas vrai ? Enfin je suppose, ce que je pense, ressent…Désolé…

Le cœur de la féline manqua un battement lorsque de nouveau, des souvenirs affluèrent dans son esprit. Elle inspira lentement et tenta de contenir toutes les images qui défilaient. L'air frais qui influa dans ses poumons l'aida à les ranger au fond de tiroirs. Le félin semblait lui aussi nostalgique. Les pointes du tons de sa voix le trahissaient tout du moins cette émotions. Piqué d'une légère pointe de curiosité et de nostalgie, la féline laissa parler son cœur et ne fit que répéter ce qu'elle venait de voir défiler devant ses yeux ... sa vie :

« Non, je ne suis pas d'ici... Mon père est natif de cette contrée, enfin de celle d'où ils sont tous partis. Ma grand-mère était Étoile Bleu, l'ancienne meneuse du clan de la Rivière.
Je suis née là où il n'y à pas de clan, là où il n'y à pas de règle, où chacun vis pour sa propre survie. Je n'ai jamais connu ma mère qui est morte peu de temps après m'avoir donné la vie. Lorsque mon père est mort, après avoir souffert d'une longue maladie...il m'a demander et fait promettre de retrouver sa mère pour lui transmettre ses dernières paroles.
Ce que j'ai fais... et je suis restée. J'ai trouvé ici une seconde famille, enfin, une partie que je n'avais pas connu et dont maintenant je ne peux me passer... En plus des liens du sang, j'ai aussi trouver une autre grande famille... Un clan. Un clan qui malgré mes origines m'a accepté parmi ses rangs lorsque je n'avais plus personne...

Elle sourit et ses deux prunelles se plissèrent en deux fines amandes. Elle rouvrit les yeux et plongea son regard dans l'azur des prunelles du félin :

Toi non plus tu n'es pas d'ici...je me trompe... ? Mais tu as l'air de le regretter plus que moi.. »

La féline au pelage roux se leva et s'ébroua doucement. Le temps commençait à se refroidir et la tiède brise qui remuait se mutait peu à peu en une brise plus fraîches. Son fin pelage roux avait doublé de volume lui offrant une petite protection contre le froid arrivant. Ainsi préparé, Esquisse Elfique s'assit de nouveau sur le petit carré de mousse et leva les yeux vers le matou.

_________________
Énergie Mystique
Puise ton énergie de la haut, et tu verras, tout ira bien ...


Spoiler:
 



Esquisse Elfique
Tout en harmonie.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Etoile d'Orchidée

avatar

Perso 1 : Etoile d'Orchidée // T
Perso 2 : Toile d'Araignée//O
Perso 3 : Petite Citrouille // O
Nombre de messages : 1883
Age : 20
Puf :
Spoiler:
 

Date d'inscription : 12/11/2011
Points : 2111

Feuille de personnage
Affinité:
But du félin:
Famille:

MessageSujet: Re: L'elfe de mes rêves [Mélanco]    Dim 6 Avr - 20:50

Big Ben


Il semblait avoir touché la corde sensible car la chatte blanche sembla immédiatement retourner dans ses souvenirs, donc oui elle n’était pas d’ici comme lui d’ailleurs. Une non sang comme il se disait être. Appartenant à son clan mais n’ayant pas le sang. Pas le bon sang, pas le bon frère. Pas l bon chat. Il essaye d’être raisonnable, de ne pas avoir ses idées noires qui refont surface mais c’est dure, trop dure. Et il se sent petit à petit couler de nouveau. Non il ne faut pas, pas devant elle. Il a encore un peu de fierté le minou.

« Non, je ne suis pas d'ici... Mon père est natif de cette contrée, enfin de celle d'où ils sont tous partis. Ma grand-mère était Étoile Bleu, l'ancienne meneuse du clan de la Rivière.
Je suis née là où il n'y à pas de clan, là où il n'y à pas de règle, où chacun vis pour sa propre survie. Je n'ai jamais connu ma mère qui est morte peu de temps après m'avoir donné la vie. Lorsque mon père est mort, après avoir souffert d'une longue maladie...il m'a demandé et fait promettre de retrouver sa mère pour lui transmettre ses dernières paroles. Ce que j'ai fais... et je suis restée. J'ai trouvé ici une seconde famille, enfin, une partie que je n'avais pas connue et dont maintenant je ne peux me passer... En plus des liens du sang, j'ai aussi trouvé une autre grande famille... Un clan. Un clan qui malgré mes origines m'a accepté parmi ses rangs lorsque je n'avais plus personne... »


Il écoutait son histoire avec attention, la vérité mais aussi la nostalgie. Tout dans son récit était vrai car il l’avait entendu au son de sa voix. Il reste paisible mais dans le fond ça le tourmente. Elle semble tellement heureuse de sa nouvelle vie, de son clan. Et lui, Big Ben il ne respire pas la joie de vivre. Il n’aime pas ça vie, il pu le remord et la nostalgie.

« Toi non plus tu n'es pas d'ici...je me trompe... ? Mais tu as l'air de le regretter plus que moi.. »

Ça se voyait vraiment alors…Oui c’est sur, il s’en doutait bien qu’elle le verrait et elle ne lui en voulait pas. Ça se voit comme le nez au milieu d’une figure. Il ne va pas se plaindre, il n’est pas ici pour qu’on s’apitoie sur son sort mais malheureusement il savait que s’il parlait alors il plongerait dans la nostalgie, il serait encore plus pitoyable qu’il ne l’était. Elle s’ébroua alors et cela le réveilla un peu. Courage mon vieux, courage. Il ne fallait dire que le strict minimum…

-Je n’aime pas mon clan...

Euh…il ne voulait pas dire ça, il n’aurait pas du dire ça. Mince mais quel andouille aujourd’hui .Vite il faut changer, il faut lui faire croire que non…Mais a quoi bon faire ça c’est stupide et complètement stupide...

-Désolé, j’aimerais dire que c’est faux ce que je viens de dire mais non je n’y arrive pas. Comme toi avant je vivais ailleurs, j’avais une maitresse douce et aimante. Et puis elle est décédait, elle ma laisser lors d’un feu tellement géant, il embrassait ma maison et la consumait. Alors un membre de sa famille ma héberger et il ma ramené par ici. Dés que j’ai pu j’ai filé. Personnes d’autres pouvait être mon maitre sauf elle. Mais ici non plus je ne trouve pas ma place…Mon clan…J’ai l’impression d’être vraiment un étranger pour eux alors que ça fait longtemps que je suis ici…

Il regarda la chatte dans les yeux avant d’éprouver une gêne de plus en plus grande. Alors il finit par détourner le regard dorénavant regardant le paysage. Il regarde les maisons au loin dans les collines. Il aimerait courir, redevenir le petit chaton innocent et retrouvait les genoux de sa dame. Il se demande pourquoi il s’est ouvert à elle alors que dans son clan personne ne sait. Est-ce que c’est parce qu’elle n’est pas du même clan alors il y va sans avoir peur ? Il ne sait pas trop ce qui lui a prit mais il espère juste qu’elle ne se moquera pas de lui.

_________________

Etoile d'Orchidée-Toile d'Araignée - Tendre  Basilic - Bleuet Glacé- Nuage de Vérité - Nuage de Mangue - Petite Citrouille


Spoiler:
 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'elfe de mes rêves [Mélanco]    

Revenir en haut Aller en bas
 
L'elfe de mes rêves [Mélanco]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Arinos, elfe
» L’elfe de l’étang…
» Gwendal LeGrand, Fils du guerrier elfe Otomaî Dûltan .
» Couleur de la cape de haut elfe
» Aranwë, Elfe Sinda...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: 
Archives
 :: Anciens RPS :: RPs Abandonnés
-
Sauter vers: