AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Réconfort [PV : Nuage de Lune]

Aller en bas 
AuteurMessage
Patte de Blé
Félin très connu
avatar

Perso 1 : Patte de Blé / Tonerre
Perso 2 : Aïka
Perso 3 : Nuage de Crystal / Ombre
Nombre de messages : 642
Age : 22
Puf :
    Blé

Spoiler:
 

Date d'inscription : 16/04/2010
Points : 792

Feuille de personnage
Affinité:
But du félin:
Famille:

MessageSujet: Réconfort [PV : Nuage de Lune]   Dim 7 Sep - 21:45


Patte de Blé
" Une tristesse sans Fin ... "


      Une lueur rougeâtre apparut suivie d'une autre, orangée. Le soleil était en train de se coucher, semblant être avalée par la lune et les ténèbres qui l'accompagnait. Patte de Blé sourit. Perchée dans un arbre dans le camp du Tonnerre, elle regardait ce coucher de soleil. C'était sans doute son moment préféré de la journée, le soleil baignait la terre de rayons rougeoyant, allongeait les ombres et rendait le monde terrifiant. Oui, elle aimait ce moment : le prélude de la nuit, sombre, froide, ou chaque ombre pouvait cacher un danger. La chatonne siamoise sourit un peu plus et sauta doucement au pieds de l'arbre. Elle s'étira, laissant la lumière décroissante tenter de rouge son pelage immaculé. La jeune féline ouvrit de grand yeux bleus et regarda autour d'elle. Personne. Eh bien au moins il sera plus simple de sortir inaperçue, pensa la chatonne.

  Patte de Blé, car c'est ainsi qu'on la nommait se redressa sur ses pattes et fit rapidement le tour de son camp. Une ombre passa dans ses yeux céruléen. Un mal avait frappé la forêt. Aucun clan n'en était sorti indemne, et cela se voyait. Partout des chats arborait des cicatrices, signes de leur courage face au Mal, face à l'adversité. Patte de Blé secoua la tête, elle avait vue des chats périr sous ses yeux. La forêt qu'elle aimait tant était devenue le témoin de la perdition des êtres qu'elle abritait. La jeune chatonne entendait souvent le vent. De longue rafale agitait les arbres. La forêt semblait pleuré ses disparut, ses défunt. Trop de chaton avaient dû faire face à la Réalité. La Réalité ? Mais qu'elle Réalité ?
La Mort. Telle avait était ma réalité des animaux de la forêt durant de longs mois. Maintenant, le mal était passé et les clans se remettaient doucement. Pensant leurs blessures, tant physique que psychique. On avait fait le deuil de valeureux guerrier, acclamés de nouveaux sauveurs. Mais rien, rien ne pourrais faire oublier aux chats cette tragédie.

     Patte de Blé se ressaisit. Oui, elle avait vu des choses terribles, mais ce n'était pas la première fois. Elle savait que la forêt pouvait être dangereuse. Elle savait ! Et pourtant elle s'était sentie trahi lorsque le Mal s'était répandu à travers ces arbres. La forêt les avaient abandonnée ! Beaucoup de petits étaient morts, incapable de lutter contre ce mal étrange. Patte de Blé soupira : elle n'avait pas été spécialement proches de ces chatons mais leurs perte l'attristait quand même. Les reines prenaient soin des chatons restant mais certaines avaient changées. Normal, pensa la jeune féline, je suppose que si je devais perdre l'un de mes chatons je deviendrais folle de rage, ou de tristesse …

    La chatonne siamoise jeta un coup d’œil vers les étoiles et détourna le regard. Pour la première fois il lui semblait que le ciel avaient beaucoup d'étoiles, trop d'ailleurs. Patte de Blé scuta l’entrée du camp et s'élança rapidement. Même si le clan était affaiblie elle n'allait pas rester à ne rien faire ! Elle allait faire comme d'habitude, se promener et surtout s’entraîner. Elle avait six lunes maintenant et ne tarderait pas à devenir apprentie.

       Patte de Blé s'entraîna donc, pas loin de l'entrée du camp du Tonnerre lorsqu'un bruit la fit sursauter. Mince elle n'avait pas fait attention à ce qui l'entourait ! La chatonne se cacha précipitamment dans les fourrés, sachant pertinemment que le chat qu'elle avait senti la trouverai facilement. Elle se cacha tellement rapidement qu'elle s'accrocha à une branche épineuse qui lui laissa une longue estafilade rouge sur l'une de ses patte avant. Patte de Blé siffla de douleur et se morigéna : Elle avait été imprudente et elle se ferait sûrement gronder, une fois de plus ...



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nuage de Lune
Félin connu
avatar

Perso 1 : Nuage de Lune ♀ / Rivière
Perso 2 : Nuage du Crépuscule ♀ / Tonnerre
Nombre de messages : 338
Age : 18
Puf : Lixou en générale, mais appelez-moi comment vous voulez :p




Date d'inscription : 16/10/2013
Points : 379

Feuille de personnage
Affinité:
But du félin:
Famille:

MessageSujet: Re: Réconfort [PV : Nuage de Lune]   Dim 14 Sep - 19:00

[Désolée pour le retard, j'avais dit mercredi, je sais --' Enfin bon, le voilà enfin   ]





Nuage du Crépuscule & Patte de Blé
« Petit moment de mélancolie ~ »



« Aïe ! Fais un peu attention ! » Le cri poussé par l'apprenti me sorti de mes pensées. Le vis l'épine posée à terre et en conclus que j'avais finalement réussi à l'enlever. Visiblement, cela n'avait pas fait tant de bien que ça à son ancien propriétaire. Je vis du sang s'échapper de son coussinet et commençai à me demander si je n'avais pas fait une bêtise. Aprè tout, je débutais, et je n'étais visiblement pas l'une des plus doués.  « Désolée. Excuse-moi. Je ne faisais pas attention. Enfin, l'essentiel, c'est que ce soit parti, non ? » L'autre, visiblement de mauvais humeur, me lança un regard énervé.  « Oui eh bien c'est pas une raison ! Tu me fais mal. Si j'avais su, j'aurais demandé à Renard Polaire de s'en charger elle-même ! » Il insistait particulièrement sur le mot mal, comme pour bien me montrer que je n'étais pas douée. Pourquoi certains chats sont ils de si mauvais poil, parfois ? Je pensai répliquer que, vu ce qu'il c'était passé ces derniers temps, ce n'était pas une misérable petite épine qui allait le tuer, mais me retins au dernier moment, bien consciente que se disputer n'était pas l'idéal. Heureusement que mon caractère était calme et posé, j'en connais beaucoup qui lui aurait sauté à la gorge pour lui régler son compte. Enfin bon. « Je t'ai dit que je m'excusais ! Va voir Renard Polaire pour arranger le problème, puisque je ne suis visiblement pas assez douée pour toi. » Je le laissai planter là et sortis discrètement du camp, l'esprit ailleurs.

Cet incident réveilla en moi un profond souvenir, mauvais et affreux, enfouis jusqu'alors au plus profond de ma mémoire. Les événements de ces derniers mois. Nous avions tous vu des choses horribles, que nous n'aurions jamais pensé voir un jour. J'avais vu, alors que j'étais encore une chatonne insouciante appelée Patte du Crépuscule, des dizaines de chats mourir devant mes yeux, sans rien pouvoir faire. Je crois que ces horreurs avaient au moins réveillé mon désir de devenir guérisseuse, encore plus qu'avant. Je commençai malgré tout à me demander si cette fonction était bien mon destin. La bataille, je la haïssais, je ne la supporterais sans doute pas autrement qu'en aidant les guerriers à guérir. Mais j'avais l'impression d'accumuler les erreurs, même si je débutais et n'exerçais que depuis quelques semaines.

Mes pas me guidèrent finalement près d'un ruisseau. Un ruisseau. Un minuscule ruisseau mais cependant suffisamment pur pour servir de réserve d'eau. Certaines patrouilles s'arrêtaient là pour faire une pause, quelquefois. Voir cette eau courir à tout vitesse me rappela mes différences. J'aimais l'eau, j'aimais nager, et j'étais purement du Clan du Tonnerre. Pourquoi ? Certains affirmaient que cette particularité me mènerait un jour à trahir mon Clan pour la Rivière. Cela me semblait impensable, et j'espérais que ça le resterais toute ma vie. Je ne trahirais jamais. D'un geste brouillon, ma patte blanche effleura la surface de l'eau, tournoyant, geste m'amusant presque. Je restai au moins une heure à jouer avec l'eau, avant de me résigner à rentrer, et me faire disputer pour être partie sans prévenir. Etoile d'Orchidée était très ferme sur ce point.

En rentrant, je vis que la nuit était tombée. J'étais tellement absorbée par mes pensées que je ne l'avais même pas remarqué. Les étoiles, nombreuses et chaleureuses, représentant pour chacune l'un de nos ancêtres, illuminaient le ciel. Leur éclat me parut presque bienveillant, comme s'il tentait de me remonter le moral. Malheureusement, les astres ne peuvent parler, et c'est bien dommage.

J'étais à quelques longueurs de queue du camp lorsqu'un bruit attira mon attention. Peut-être une patrouille ? Ils allaient sans doute me demander ce que je faisais là, même si mon mentor savait que je revenais toujours après m'être absentée pour réfléchir, et n'avais sûrement pas demandé qu'on parte à ma recherche. Je m'assis et attendis qu'ils me rejoignent. Ce qu'ils ne firent pas. Pour tout dire, le bruit que j'avais entendu s'était stoppé, et aurait continué si ça avait été une patrouille. Ils m'auraient senti ; se seraient dirigés vers moi. Et là, rien. Intriguée, je me dirigeais vers la source du bruit et reniflai une odeur que je ne m'attendais pas à trouver ici. Je me dirigeai vers les fourrées et écartai quelques branches pour y trouver, sans surprise puisque je l'avais senti, Patte de Blé.

Une chatonne. Autant dire que c'est moins impressionnant qu'une patrouille. Celle-ci était probablement déjà passée depuis longtemps, d'ailleurs. Quoi qu'il en soit, je me demandais bien pourquoi Patte de Blé était ici. J'étais mal placée pour faire la morale, c'est vrai ; mais sa présence m'étonnait : les chatons aiment découvrir le territoire, mais ils y vont le jour, pour bien le voir, pas la nuit. D'ailleurs, Patte de Blé le connaissais déjà un peu, elle n'avait aucune raison de sortir de nuit, sauf pour autre chose... Je la connaissais bien, puisqu'elle n'avais qu'une demi-lune de moins que moi, et allait bientôt devenir apprentie ; nous avions souvent joué ensemble. Je m'assis donc en face d'elle et attendis qu'elle sorte de sa cachette improvisée pour m'expliquer.

© Kibara sur Epicode..

_________________



P'tit dessin ♪:
 


Nuage du Crépuscule:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Réconfort [PV : Nuage de Lune]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une amitié est si soudaine [with Nuage de Lune]
» Chaleur estivale | Pv Nuage de Lune | - The End -
» Premier entraînement [Pv Nuage de Lune]
» Premier entraînement et remise à niveau. [PV : Nuage de Nuit et Nuage de Lune]
» ~Nuage de Lune, mâle, 7 lunes, apprenti du Clan de la Rivière~

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: 
Archives
 :: Anciens RPS :: RPs Abandonnés
-
Sauter vers: